Yvelines : un chauffeur de bus frappé au visage et gazé par des individus cagoulés à Chanteloup


Mis en ligne le Dimanche 1 Novembre à 10:47

Les violences se sont déroulées dans un bus assurant la desserte entre Poissy et Triel-sur-Seine. Le chauffeur a fait usage de son droit de retrait



La ligne entre Poissy et Triel a été suspendue jusqu’à ce dimanche matin, le chauffeur ayant fait usage de son droit de retrait - illustration @Ville de Chanteloup
La ligne entre Poissy et Triel a été suspendue jusqu’à ce dimanche matin, le chauffeur ayant fait usage de son droit de retrait - illustration @Ville de Chanteloup
Un chauffeur de bus a été victime de violences ce samedi 31 octobre à Chanteloup-les-Vignes (Yvelines).

Les faits se sont déroulés vers 18h45 avenue de Poissy à bord d’un bus de la ligne Transdev 25 assurant la liaison entre Poissy et Triel-sur-Seine. Pour une raison que l’enquête va devoir établir, quatre individus s’en sont pris au conducteur qui a été frappé au visage et aspergé de gaz lacrymogène.

La ligne suspendue entre Poissy et Triel

Les agresseurs, cagoulés selon la victime, ont pris la fuite en direction de la cité de la Noé. Le chauffeur, âgé de 26 ans, n’a pu prévenir la police qu’une quinzaine de minutes après les faits, rendant les recherches infructueuses. Il a fait valoir son droit de retrait, la ligne a donc été suspendue jusqu’à ce matin.

Une enquête a été ouverte pour violences volontaires en réunion avec arme.



         Partager Partager