Yvelines : un chauffeur de bus et des policiers caillassés à Sartrouville et Mantes-la-Jolie


Mercredi 4 Novembre à 12:14

Le confinement qui interdit de sortir sans raison justifiée ne suffit pas à apaiser la tension dans certains quartiers


À Mantes-la-Jolie, des policiers en patrouille ont essuyé des tirs de mortier d’artifice - Illustration
À Mantes-la-Jolie, des policiers en patrouille ont essuyé des tirs de mortier d’artifice - Illustration
Malgré le confinement, les violences urbaines continuent d’agiter certains quartiers dits sensibles. Dans les Yvelines, les premiers a en faire les frais sont les chauffeurs de bus et les forces de l’ordre.

Exemple : hier, mardi, vers 17 heures avenue du Général-de-Gaulle à Sartrouville, un conducteur de bus de la société Transdev a fait l’objet d’un jet de projectiles et d’insultes de la part d’un groupe de huit individus qui avaient pris la fuite avant l’arrivée de la police.

Tirs de mortier au Val-Fourré

À Mantes-la-Jolie, en fin d’après-midi, ce sont des gardiens de la paix en patrouille dans le quartier du Val-Fourré qui ont essuyé des tirs de mortiers d’artifice et des jets de pierres, rue du docteur Broussais.

Les recherches n’ont pas permis de retrouver les auteurs.





Accueil Accueil          Partager Partager











Météo Versailles France Versailles prévisions météo






Suivez-nous sur Facebook