Yvelines : les policiers pris à partie à coups de projectiles lors d’une interpellation aux Mureaux


Publié le Dimanche 1 Novembre à 10:48

Un refus d’obtempérer est a l’origine des incidents qui ont contraint les forces de l’ordre à faire usage de leur armement collectif



Illustration
Illustration
Les forces de l’ordre ont fait usage de leur armement anti-émeutes dans la soirée d’hier, samedi 31 octobre, aux Mureaux (Yvelines).

Vers 22 heures, une patrouille de la brigade anticriminalité (BAC) a tenté d’intercepter un véhicule Renault afin de le contrôler, rue Jean-de-la-Fontaine. Mais le conducteur a refusé de s’arrêter.

Dans sa fuite, ce dernier a perdu le contrôle de la voiture au niveau du parking, rue des Giroflées. Il l’a finalement abandonnée un peu plus loin près du Totem où le fuyard a été interpellé.

Lacrymogène contre projectiles


Les policiers ont, à cet instant, été la cible de jets de projectiles par un groupe d’une quinzaine d’individus. Ils ont riposté au moyen de grenades lacrymogènes et de désencerclement tout en faisant usage d’un lanceur de balles de défense (LBD).

Le jeune interpellé (20 ans) a été ramené au commissariat et placé en garde à vue pour refus d’obtempérer.

Lors de ces incidents, un véhicule de police a été légèrement endommagé. Aucun blessé n’a été déploré.



         Partager Partager


















Suivez-nous sur Facebook