Yvelines : les forces de l'ordre confrontées à des violences urbaines aux Mureaux


Publié le Lundi 24 Mai à 10:46

Jets de pierres et de projectiles, tirs de mortiers d’artifice : la ville des Mureaux (Yvelines) a été encore le théâtre de violences urbaines ce dimanche en début de nuit



Les policiers ont dû faire usage à de nombreux reprises de grenades lacrymogènes et d'un lanceur de balles de défense - Illustration
Les policiers ont dû faire usage à de nombreux reprises de grenades lacrymogènes et d'un lanceur de balles de défense - Illustration
Les premiers incidents ont éclaté vers 22 heures dans le secteur de l’avenue de l’Europe. Des équipages de la brigade anticriminalité et de police secours en patrouille dans le quartier des Musiciens ont été amenés à s’intéresser à un scooter signalé volé.

Au même moment, alors qu’ils tentaient d’interpeller un suspect, ils ont été pris à partie par une quinzaine d’individus qui ont lancé dans leur direction divers objets afin d’entraver leur passage.

Les forces de l’ordre ont ripostèrent faisant usage de grenades lacrymogènes et de balles de défense (LBD), soit une quinzaine de tirs.

Aucun blessé n’a été déplorée, selon une source policière. Le scooter volé a été emmené au commissariat.

Sécuriser une intervention des pompiers

Une heure plus tard, des policiers de la brigade anticriminalité ont dû intervenir rue Louis-Blériot, aux Musiciens, pour sécuriser une intervention des sapeurs-pompiers appelés pour un feu de conteneur poubelle.

Les fonctionnaires ont été visés par des tirs de mortiers provenant d’un groupe d’une vingtaine d’individus. Ils ont alors riposté à plusieurs reprises. Au total, les policiers ont employé une vingtaine de grenades lacrymogènes et fumigènes ainsi que des lanceurs de balles de défense de manière à permettre aux sapeurs-pompiers de mener à bien leur intervention.

Jets de pierres à Poissy

A Poissy, peu avant 22 heures, une patrouille de police-secours a essuyé des jets de pierres alors qu’elle intervenait aux côtés de la police municipale pour évincer des perturbateurs rassemblés sur la place Savorgnan-de-Brazza.
 



         Partager Partager


















Suivez-nous sur Facebook