Yvelines : le faux vendeur de calendriers propose 50€ aux policiers en échange de sa libération


Vendredi 24 Novembre à 19:39


La fin de l’année se termine plutôt mal pour un jeune homme de 24 ans qui pensait se faire une petite cagnotte en vendant des calendriers. Pourtant, il est ni facteur ni pompier ni éboueur... mais tout simplement un escroc qui espérait abuser de la crédulité de ses victimes. C’est raté.

Ce jeudi, peu avant 13 heures, les services de police sont avisés par une habitante de Guyancourt qu’un individu se faisant passer pour un éboueur, vend des calendriers sans carte professionnelle, en toute illégalité.

Un équipage de police se rend sur place et effectue des recherches dans le quartier. Il remarque alors un homme correspondant en tout point à la description fournie par le témoin.

Tentative de corruption

A la vue des policiers, le suspect se dissimule dans le jardin d’une propriété. Après vérification de son identité, l’homme est interpellé. Quelques calendriers sont découverts cachés dans le jardinet.

Sans gêne, l’usurpateur propose alors à l’un des fonctionnaires sa recette du jour (50 euros) en échange de sa libération. Encore raté, Il est finalement conduit au commissariat de Trappes et placé en garde à vue pour escroquerie (faux vendeur de calendrier) et tentative de corruption.







PUBLICITE.














Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE




Publicité

 
cookieassistant.com