Yvelines : attirés dans un guet-apens, les policiers répliquent avec leur armement collectif à Plaisir


Mis en ligne le Samedi 6 Mars à 10:26

Appelés pour des tirs de mortiers dans le quartier du Valibout, les policiers étaient attendus par un groupe d’assaillants



Les policiers ont répliqué avec des grenades de désenclavement et des balles de défense - Illustration
Les policiers ont répliqué avec des grenades de désenclavement et des balles de défense - Illustration
Des équipages de la brigade anticriminalité (BAC) sont tombés dans un guet-apens, ce samedi 6 mars, dans la nuit, à Plaisir (Yvelines).

Vers 2h45, un appel parvient au 17 (standard de Police secours) signalant des tirs de mortiers dans le quartier du Valibout. Plusieurs équipages sont dépêchés sur les lieux mais en arrivant rue Maximilien-Robespierre, ils sont « accueillis » par une dizaine de tirs de mortiers d’artifices.

Grenades lacrymogènes et balles de défense

Le groupe d’assaillants a alors positionné des caddies sur la chaussée afin de bloquer le passage des véhicules de police. Les forces de l’ordre, rodées à ce type de violences urbaines, ont immédiatement rispoté en faisant usage d’une grenade lacrymogène, de deux grenades de désencerclement et d’un tir de LBD (lanceur de balles de défense) pour disperser les individus, dont aucun n’a été interpellé.

Aucun blessé n’a été à déplorer.



        


















Météo Versailles France Versailles prévisions météo





Suivez-nous sur Facebook