Yvelines. Tirs de mortiers à Élancourt, guet-apens aux Mureaux : les policiers ripostent


Publié le Mardi 23 Février à 09:26



Les policiers ont fait usage entre autre armement collectif, d’un Cougar, un lanceur de grenades lacrymogènes - illustration
Les policiers ont fait usage entre autre armement collectif, d’un Cougar, un lanceur de grenades lacrymogènes - illustration
Pour endiguer des violences urbaines, les forces de l’ordre ont dû, une nouvelle fois, faire usage de leur armement collectif dans certaines cités des Yvelines sous tension depuis plusieurs jours.

Hier, lundi 22 février, en début de soirée, à Élancourt des équipages en sécurisation dans la résidence du Bois-de-l’Etang, ont essuyé des tirs de mortiers d’artifice. Les policiers ont répliqué en tirant des grenades de désencerclement et lacrymogènes, ainsi que des balles de défense (LBD).

Après quoi, le quartier est redevenu calme.


Guet-apens aux Mureaux

Aux Mureaux, vers 22 heures, dans le quartier des Musiciens, un véhicule banalisé de la brigade anticriminalité (BAC) s’est retrouvé bloqué par des caddies entreposés au milieu de la rue Louis-Blériot.

Au même moment, les policiers ont été visés par une pluie de projectiles. Pour se sortir de ce guet-apens, ils ont fait usage à deux reprises d’un Cougar, lanceur de grenades lacrymogènes et du lanceur de balles de défense (LBD). Les assaillants, une quinzaine d’individus, ont alors pris la fuite en se dispersant.

Aucun blessé n’a été déploré parmi les forces de l’ordre.



         Partager Partager