Yvelines. Opération de police dans un bar à chicha à Conflans-Sainte-Honorine


Publié le Samedi 18 Décembre à 10:56

Soixante-deux clients ont été contrôlés. Douze d'entre eux ont été verbalisés pour défaut de pass sanitaire et cinq autres pour travail clandestin. Le responsable de l'établissement a été placé en garde à vue



Cinbq procédures pour travail clandestin ont été dressées - Illustration  -
Cinbq procédures pour travail clandestin ont été dressées - Illustration -
Un bar à chicha de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines) a fait l'objet d'un contrôle de police cette nuit de vendredi à samedi. Cette opération a été mise en place sur réquisition du procureur de la République de Versailles dans le cadre de la lutte contre le travail dissimulé.  Elle a mobilisé des moyens importants, dont plusieurs équipages de la brigade anticriminalité. 

Défaut de passe sanitaire et travail clandestin

Vers minuit, les forces de l'ordre ont investi le « Truth Coffee », un bar à chicha situé rue des Cayennes. Soixante-deux clients présents dans l'établissement ont été contrôlés. Lors des vérifications, les policiers ont été amenés à relever douze contraventions pour absence de présentation du passe sanitaire, et établir cinq procédures envers des salariés en situation de travail clandestin. Le responsable du bar a quant à lui été interpellé et placé en garde à vue.

Les employés ont été entendus par des officiers de police judiciaire du service de nuit départemental (SND).

Le chien anti-drogue marque une camionnette

En marge de ces contrôles, le chien "stups" de la direction départementale de la sécurité publique a marqué de manière appuyée à plusieurs reprises sur une camionnette stationnée sur le parking devant le bar. Faute d'avoir pu contacter sur place le propriétaire du véhicule, ce dernier a été remorqué jusqu'au commissariat de Conflans-Sainte-Honorine afin d'être soumis à une perquisition. Parallèlement, une enquête pour détention de produits stupéfiants a été ouverte.

Enfin, un client récalcitrant s’opposant à son contrôle d’identité,  s'en est pris aux policiers et au chien anti-drogue.  il a été interpellé à l'extérieur du bar et placé en garde à vue. Deux fonctionnaires de la brigade canine ont déposé plainte.




         Partager Partager


















Suivez-nous sur Facebook