Yvelines. Ils se font dérober leur téléphone sous la menace de couteaux à La Verrière


Dimanche 15 Janvier à 17:24

Deux des trois auteurs d’un vol avec violences avec arme commis sur deux jeunes gens ont été interpellés en flagrant délit. Ils sont convoqués en justice le 1er mars



Deux des trois agresseurs étaient chacun armés d’un couteau - illustration
Deux des trois agresseurs étaient chacun armés d’un couteau - illustration
Deux jeunes gens de 18 ans ont été victimes d’un vol avec violences, samedi 14 janvier, en fin de nuit à la Verrière (Yvelines).

Alors qu’ils se trouvaient à proximité de la gare SNCF, vers 4 heures, ils ont été abordés par trois inconnus qui, pour une histoire de cigarette, s’en sont pris à eux en les frappant et menaçant avec des couteaux.

Couteau sous la gorge

Les agresseurs les ont par la même occasion dépouillés de leur téléphone portable et de leur paquet de cigarettes. L'un des individus n'a pas hésité à pointé son couteau sous la gorge de l'un des jeunes gens pour lui soutirer les codes des téléphones.

Un passant, témoin des faits, a composé immédiatement le 17. A son arrivée sur les lieux, l’équipage de police secours a pris contact avec l’un des jeunes  en pleurs qui a pu fournir la description des auteurs.

Deux des trois suspects, âgés de 17 et 18 ans, ont ainsi pu être interpellés en flagrant délit. Le troisième est parvenu à prendre la fuite.

Ils nient les faits…

Placés en garde à vue au commissariat d’Élancourt pour être entendus par les enquêteurs de la sûreté urbaine, les mis en cause, de nationalité tunisienne et hébergés dans un foyer, ont nié les faits, malgré la découverte sur eux des deux téléphones volés.

Ils ont été déférés devant le magistrat du parquet de Versailles en vue d’une comparution devant le tribunal judiciaire pour le 1er mars prochain pour vol avec violences avec arme en réunion. L’un d’eux faisait déjà l’objet d’une obligation de quitter le territoire français (OQTF) délivrée par la préfecture des Yvelines. 



         Partager Partager





















Suivez-nous sur Facebook