Yvelines. Des policiers attirés dans un guet-apens à La Celle-Saint-Cloud, un suspect interpellé


Publié le 30/04/2022 à 09:16

Deux soirs de suite, des jeunes s’en sont pris aux forces de l’ordre à La Celle-Saint-Cloud. A chaque fois, les représentants de la loi ont dû utiliser des grenades lacrymogènes pour disperser les assaillants et ramener le calme



Les policiers ont interpellé un homme qu’ils avaient identifié la veille lors d’un rodéo avec une moto volée - Illustration
Les policiers ont interpellé un homme qu’ils avaient identifié la veille lors d’un rodéo avec une moto volée - Illustration
Pour la deuxième fois en moins de 24 heures, des policiers ont été confrontés à des violences urbaines à La Celle-Saint-Cloud (Yvelines).

Ce vendredi 29 avril, en début de soirée, ils ont été attirés dans un guet-apens tendu par une dizaine d’individus avenue de Beauffremont.

Visés par des mortiers et projectiles

Une patrouille de police secours appelée sur une intervention s’est retrouvée bloquée par des containers placés sur la chaussée. Au moment où ils se dégageaient, les gardiens de la paix ont été attaqués par un groupe hostile lançant des projectiles et mortiers sur leur véhicule. Une vitre latérale de ce dernier a volé en éclats et plusieurs impacts ont été relevés sur la carrosserie.

Un suspect interpellé

Les fonctionnaires qui se trouvaient à bord n’ont pas été blessés. Un dispositif de sécurisation a été mis en place, avec le renfort d’autres équipages.

Un suspect a été interpellé : il avait été identifié la veille circulant sur une moto volée lors d’un rodéo (lire ce-après). Des objets (pierres, bâtons, mortiers non utilisés) ont par ailleurs été récupérés sur les lieux.

Des violences déjà la veille

Jeudi soir, déjà. un équipage du groupe de sécurité de proximité avait été visé par des jets de projectiles. De passage place de Bendern, les policiers avaient été confrontés à une trentaine d’individus hostiles jetant des pierres dans leur direction. Ces derniers avaient avaient pris la fuite, dispersés a l’aide de grenades lacrymogènes.

Une vitre du véhicule de police a été impactée par un projectile.



         Partager Partager


















Suivez-nous sur Facebook