Yvelines. Attirés dans un guet-apens à Mantes-la-Jolie, les policiers ripostent


Publié le Dimanche 15 Août à 09:55

Les forces de l'ordre ont dû faire appel à des renforts et à l'usage de l'armement collectif pour disperser les assaillants



L'azrrivée de renforts a permis de disperser les assaillants - Illustration
L'azrrivée de renforts a permis de disperser les assaillants - Illustration
Les forces de l'ordre sont tombés dans une embuscade alors qu'ils se rendaient, cette nuit de samedi à dimanche, vers 1 heure, dans le quartier du Val Fourré pour sécuriser une intervention des sapeurs-pompiers alertés pour un supposé feu de poubelle.

Sur place, rue Jacques-Cartier, le fourgon de la compagnie départementale d'intervention (CDI)  a rapidement été visé par des projectiles lancés par une vingtaine d'individus qui voulaient en découdre. Impacté, le pare-brise du véhicule s'est fissuré.

► Les assaillants dispersés

Des renforts ont été appelés, dont des équipages de la brigade anti-criminalité.  Ils ont été à leur tour la cible d'une trentaine de tirs de mortiers d'artifice. Les forces de l'ordre ont alors été contraintes de riposter en faisant usage de leur armement collectif (grenades lacrymogènes et de désencerclement, lanceurs de balles de défense...) Le groupe hostile a fini par se disperser.

Lors de la mise en place d'un dispositif de sécurisation dans le quartier, aucune trace de poubelle incendiée.  

► Jets de projectiles à Sartrouville

Un peu plus tôt, en fin de soirée, une patrouille de CRS avait fait l'objet de quatre tirs de mortiers alors qu'elle était de passage rue du Docteur Broussais, au Val Fourré. Les auteurs, quatre individus, ont pris la fuite.

Même scénario à Sartrouville où, vers 23h30, des projectiles ont été lancés par une dizaine de jeunes sur des policiers qui procédaient au contrôle d'un cyclomotoriste, rue du Général-de-Gaulle. Aucun blessé n'a été déploré.
 



         Partager Partager


















Suivez-nous sur Facebook