Une bombe allemande dans les filets d’un bateau de pêche au large d’Ouistreham


Jeudi 18 Avril 2019 à 09:49

L'engin explosif, de près d'une tonne, date de la Seconde Guerre mondiale. Elle a été remontée ce jeudi matin par un chalutier qui se trouvait en zone de pêche à une dizaine de kilomètres de la côte normande



La bombe est d'origine allemande et pèse près d'une tonne - Photo © Préfecture Maritime
La bombe est d'origine allemande et pèse près d'une tonne - Photo © Préfecture Maritime
Une bombe allemande de près d'une tonne a été remontée, ce jeudi matin, vers 5 heures, dans ses filets par un bateau de pêche qui se trouvait à 6 nautiques (environ 11 km) au nord de Ouistreham (Calvados).

L'équipage du chalutier Tangaroa a alerté le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) de Jobourg qui a engagé très vite les plongeurs-démineurs de la Manche. Par précaution, l'engin explosif, datant de la Seconde Guerre mondiale, a été remis en toute sécurité à l'eau.
« La munition, une LMB 1000, représente toujours un danger : un simple mouvement, notamment avec le navire, peut suffire à percuter son amorce et mettre à feu la charge militaire qu'elle contient », explique-t-on à la préfecture maritime.

Le chalutier évacué le temps de l'opération

Cette intervention a nécessité des moyens nautiques et aériens, en particulier l'hélicoptère Caïman de la Marine nationale stationné à Maupertus (Manche). L'appareil a été chargé d'acheminer, depuis Cherbourg, les plongeurs-démineurs qui ont été hélitreuillés à bord d'une embarcation des sauveteurs en mer d'Ouistreham, avant d'être déposés sur le pont du chalutier.

Par sécurité,  l'équipage du « Tangaroa » a été évacué afin de ne lui faire prendre aucun risque pendant l'opération.

A 8 heures, la munition a été remise à l'eau à l'aide de sangles, la position géographique du lieu de dépose en mer est enregistrée en vue d’effectuer la destruction de la bombe prochainement.
« Les bons réflexes de l'équipage du navire de pêche, conjugués à la réactivité de la chaîne opérationnel ont permis de réaliser cette opération en un temps record et avec succès », se réjouit la préfecture maritime.

























AGENDA










Suivez-nous sur Facebook