Rouen Métropole : Ils dérobent une nacelle pour arracher une caméra de vidéo-protection à Canteleu


La caméra gênait-elle un trafic de stupéfiants ? Trois jeunes de Canteleu ont tenté de neutraliser la vidéo-surveillance, en pleine nuit et en utilisant une nacelle volée. Ils sont en garde à vue



Par infoNormandie - Vendredi 16 Avril 2021 à 11:50


Avenue de Versailles à Canteleu - Illustration © Google Maps
Avenue de Versailles à Canteleu - Illustration © Google Maps
Scène pour le moins insolite cette nuit avenue de Versailles à Canteleu, dans la banlieue de Rouen (Seine-Maritime). Des individus ont été surpris en train de démonter une caméra de vidéo-protection accrochée en façade d’un immeuble. Pour ce faire, c’est-à-dire accéder à la caméra, ils ont dérobé une nacelle hydraulique.

Des témoins n’ont pas manqué de signaler les faits à la police peu avant 3h30, ce vendredi matin.

Trois interpellations

Deux équipages de la brigade anticriminalité ont été dépêchés et ont constaté en arrivant sur place la présence d’une nacelle en bordure de la chaussée avec trois individus qui manœuvraient l’engin dérobé sur un chantier voisin. Les trois hommes ont pris la fuite en courant à la vue des forces de l’ordre.

Un des suspects a été rapidement rattrapé dans la côte de Croisset. Il s’agit d’un habitant de la commune âgé de 20 ans. Les deux autres, recherchés activement, ont été retrouvés dans le même secteur après une course poursuite à travers les jardins.

L’un des fuyards a été interpellé alors qu’il tentait de se dissimuler sous une voiture. Le second a été appréhendé dans la foulée, sans opposer de résistance. Ils sont âgés de 17 et 23 ans et originaires également de Canteleu.

En garde à vue

Le trio a été placé en garde à vue pour vol en réunion (la nacelle) et destruction de bien public (la caméra). Arrachée, l'installation de vidéo-protection a été fortement endommagée, mais rien n'indique qu'elle ne pourra pas encore livrer quelques images filmées au moment de l'intervention de ces pieds nickelés.

La nacelle a été mise en sécurité par les policiers sur un parking voisin.

Une enquête a été ouverte. Elle devrait permettre de déterminer les motivations de ces individus qui pourraient être liés à un trafic de stupéfiants dans le quartier.




         Partager Partager