Nuit agitée à Versailles (Yvelines) : deux cents fêtards délogés par les forces de l'ordre


Publié le Samedi 26 Juin à 09:48

Plusieurs dizaines de jeunes rassemblées sur la place du Marché à Versailles, hier en début de nuit, ont été dispersées par la police. Jets de projectiles, poubelles renversées... Les forces de l'ordre ont riposté et interpellé douze personnes pour "violences urbaines"



Les policiers ont employé des chiens pour obliger les fêtards à évacuer la place du Marché - Image extraite d'une vidéo publiée sur Twitter ©YBOUZIAR
Les policiers ont employé des chiens pour obliger les fêtards à évacuer la place du Marché - Image extraite d'une vidéo publiée sur Twitter ©YBOUZIAR
Chaud devant ! La nuit de vendredi à samedi a été particulièrement agitée dans la ville royale de Versailles (Yvelines). Les forces de l'ordre, mobilisées en nombre, ont été confrontées à ce qu'on appelle des "violences urbaines". Elles ont répliqué à coups de lacrymogène et avec des chiens. Que s'est-il passé ? 

En début de soirée, un appel a été lancé  sur les réseaux sociaux invitant à un rassemblement « ProjetX ». sur la place du Marché. Un dispositif de sécurisation a alors été mis en place par les services de police. Et à 22 heures, une centaine de fêtards "de différents âges" ont été évacués dans le calme.

► Jets de projectiles sur les magasins et policiers

Pas pour bien longtemps. Quelques poignées de minutes plus tard, le rassemblement s'est reconstitué et a même pris de l'ampleur puisque plus de deux cents personnes ont été comptablisées par les policiers.

Soudain, vers 23 heures, tout a dérapé : des bouteilles en verre ont été jetées en direction des policiers qui venaient de procéder à une interpellation pour un vol à l’arraché. Dès lors, l’évacuation de la place a été décidée. Mais à cet instant, « un groupe d’une quarantaine d’individus hostiles et très mobiles s'est formé et a jeté à de nombreuses reprises des projectiles sur les magasins à proximité et les fonctionnaires », relate ce matin une source policière.


► Une douzaine d'interpellations

Des renforts  de tout le département ont été mobilisés afin de mettre un terme aux affrontements. Une douzaine de personnes ont été interpellées, dont onze pour des faits de violences urbaines. Il est apparu que les interpellés provenaient de tout le département et de l'extérieur de l'Ile-de-France, selon une source judiciaire.

A 2h30 le calme était revenu. Aucune victime n'a été déplorée parmi les policiers.

« Un dispositif de sécurisation du même ordre sera mis en place ce soir (samedi) pour instaurer la sécurité à Versailles comme sur tout le département », prévient la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP). .




         Partager Partager


















Suivez-nous sur Facebook