La cabane des Gilets jaunes entre Pacy-sur-Eure et Vernon détruite par un mystérieux incendie


Mercredi 13 Février 2019 à 18:28

Pas de plainte, pas d'enquête. La baraque en bois des Gilets jaunes édifiée près du rond-point de Douains et de l'échangeur de l'A13 est partie en fumée, en pleine nuit.



La baraque n'est plus qu'un tas de cendres, incendiée dans la nuit. Ce mercredi soir, des gilets jaunes étaient encore sur place et brûlaient les dernières planches... - Photo © infonormandie
La baraque n'est plus qu'un tas de cendres, incendiée dans la nuit. Ce mercredi soir, des gilets jaunes étaient encore sur place et brûlaient les dernières planches... - Photo © infonormandie
La cabane des « gilets jaunes » implantée près du rond-point de Douains, entre Pacy-sur-ure et Vernon dans l’Eure, n’est plus qu’un tas de cendres. Cette nuit (mardi à mercredi) vers 3h45, elle est partie en fumée. Il n'y avait personne à l'intérieur. Quelques planches subsistent que les « gilets jaunes » ont continué de brûler aujourd’hui en fin d’après-midi.

Aucune plainte n’avait été déposée en fin de journée, selon la gendarmerie, ce qui signifie qu’aucune enquête n’est ouverte dans l’immédiat.

La Heunière, une place forte de l’Eure

Le rond-point de Douains - La Heunière, près de la bretelle de l’autoroute A13 sur la route qui va de Pacy-sur-Eure à Vernon, est un des premiers à avoir été occupé par les « gilets jaunes ». Il était devenu une place forte du mouvement dans l’Eure.

Jamais aucun incident n’a été signalé à cet endroit, les « gilets jaunes » se contentant de mettre en place ponctuellement des barrages filtrants, en particulier le samedi, jour de forte affluence.

Chassés du rond-point par le préfet

Les Gilets jaunes s'étaient repliés depuis le début de l'année sur un lopin de terre mis à leur disposition par un agriculteur - Photo © infonormandie
Les Gilets jaunes s'étaient repliés depuis le début de l'année sur un lopin de terre mis à leur disposition par un agriculteur - Photo © infonormandie
Mais depuis le début de l’année et les arrêtés pris par le préfet interdisant l’occupation du domaine public, les manifestants avaient dû démonter leurs baraques et évacuer le rond-point pour s’installer sur le terrain mis à leur disposition par un agriculteur, tout à côté en bordure de la route départementale 181.

Depuis quelques jours, on sentait une certaine fébrilité sur le campement de fortune, occupé parfois jusque tard dans la soirée. De plus en plus de gilets jaunes s’y retrouvaient autour d’un feu. La perspective de devoir bientôt quitter les lieux - le propriétaire du terrain souhaitant récupérer son lopin de terre - n’était sans doute pas étrangère à cette soudaine activité.

Un autre site a Pacy-sur-Eure

Un différend entre « gilets jaunes » aurait-il eu raison cette nuit de la baraque de Douains -  La Heunière ? Toujours est-il que certains d’entre eux, en désaccord, se préparaient à partir pour s’installer sur un autre site, à Pacy-sur-Eure dans le triangle route d’Ivry-la-Bataille et N13.


















Météo Rouen météo France Rouen

Météo Evreux météo France Evreux



AGENDA











Suivez-nous sur Facebook