Ils écumaient les commerces dans l'Eure : les deux cambrioleurs sont en prison


Jeudi 22 Février 2018 à 19:33

Policiers et gendarmes ont travaillé main dans la main. Résultat : les auteurs de 18 vols par effraction dans des commerces et locaux associatifs d'Evreux et des environs ont été identifiés, interpellés et jugés. Condamnés à des peines de prison ferme, ils sont en prison.


Les policiers et gendarmes ont enquêté conjointement et sont parvenus ainsi à identifier les auteurs de 18 vols par effraction à Evreux et des communes limitrophes (Illustration)
Les policiers et gendarmes ont enquêté conjointement et sont parvenus ainsi à identifier les auteurs de 18 vols par effraction à Evreux et des communes limitrophes (Illustration)
Deux auteurs d'une série de vols par effraction dans des commerces d'Evreux et de l'agglomération ont été interpellés par la police et la gendarmerie, qui enquêtaient conjointement sur ces cambriolages.

Depuis le début de l'année, de nombreux cambriolages étaient signalés par des commerçants déclarant avoir été victimes le plus souvent du vol de leur fond de caisse. Boulangerie, restaurant, fleuriste, locaux associatifs... étaient principalement ciblés par les malfaiteurs qui se contentaient de petits butins. Ces derniers opéraient selon un même mode opératoire tant à Evreux que dans des communes limitrophes (La Bonneville-sur-Iton, Saint-Sébastien-de-Morsent, mais aussi à Vernon). 

Policiers et gendarmes main dans la main

Confrontés au même phénomène, police et gendarmerie ont uni leurs efforts pour tenter de retrouver les auteurs. La Sûreté départementale de la sécurité publique (DDSP) de l'Eure, le groupe d'enquêtes anti-cambriolage (Gelac) de la gendarmerie d'Evreux et la brigade de gendarmerie de Conches-en-Ouche ont recueilli chacun de leur côté de nombreux éléments grâce à l'exploitation des vidéos, des relevés de traces ADN sur les lieux des vols, mais aussi lors des enquêtes de voisinage.

Toutes ces informations ont été rassemblées et ont permis d'identifier - et de localiser -  les auteurs présumés de ces cambriolages. 

Réponse pénale immédiate : prison ferme

Après donc plusieurs semaines d'investigations, gendarmes et policiers viennent frapper à la porte de trois suspects mardi 20 février au petit matin. Deux d'entre eux sont interpellés, l'un à Evreux, le second à Saint-Sébastien-de-Morsent. Ils sont placés en garde à vue. Le troisième homme recherché, âgé de 25 ans, est en détention à la maison d'arrêt d'Evreux où il est incarcéré pour d'autres faits. Il est extrait de sa cellule et placé lui aussi en garde à vue.  

Lors des auditions, le jeune homme interpellé à Saint-Sébastien-de-Morsent est rapidement mis hors de cause. Les deux autres, multirécidivistes, ne tardent pas à reconnaître les faits.

Déférés au palais de justice d'Evreux, le magistrat du parquet leur a notifié une comparution immédiate devant le tribunal correctionnel. La réponse pénale a été immédiate : ils ont été condamnés respectivement à 2 et 3 ans d'emprisonnement dont 6 mois avec sursis et mise à l’épreuve. Ils ont immédiatement été incarcérés.
 



















AU FIL DES HEURES




Météo Rouen météo France Rouen

Météo Evreux météo France Evreux



AGENDA





Les infos les + lues








Suivez-nous sur Facebook