Guet apens à Trappes (Yvelines) : les forces de l’ordre dispersent les assaillants au moyen de grenades


Publié le Jeudi 25 Mars à 09:10

Appelés à intervenir pour faire cesser un rodéo moto, les policiers sont en réalité tombés dans un guet apens tendus par une trentaine d'individus



Les policiers ont répliqué en faisant usage de grandes de désencerclement, lacrymogènes et fumigènes - Illustration © DDSP76
Les policiers ont répliqué en faisant usage de grandes de désencerclement, lacrymogènes et fumigènes - Illustration © DDSP76
Un quart d’heure avant le début du couvre-feu, hier mercredi, les policiers sont intervenus pour, à l'origine, un rodéo moto avenue Clement-Ader à Trappes (Yvelines). Mais à leur arrivée sur les lieux, point de rodéo mais des poubelles prépositionnées sur la chaussée, signe de la préparation d’un guet-apens. De fait, les forces de l’ordre ont immédiatement été visées par des projectiles lancés par une dizaine de jeunes du quartier.

En riposte, les policiers ont fait usage d’une grenade de désencerclement, d’une grenade lacrymogène avec dispositif de propulsion à retardement et enfin d’une grenade fumigène. Ces tirs ont eu pour effet de faire reculer la trentaine d’assaillants, dont certains sont revenus à la charge quelques minutes plus tard visant à nouveau les policiers avec des mortiers d’artifice.

Les policiers ont à nouveau répliqué avec des grenades de désencerclement et lacrymogènes. Le quartier a retrouvé son calme dans la soirée.



         Partager Partager


















Suivez-nous sur Facebook