Grenades lacrymogènes et balles de défense pour disperser des perturbateurs dans les Yvelines



infoYvelines
Publié le Samedi 10 Octobre à 09:35


Des individus se sont attaqués à coups de projectiles à des policiers en intervention cette nuit à Chanteloup-les-Vignes et Montigny-le-Bretonneux


Les policiers ont fait usage d’un lanceur de grenade de désencerclement à Montigny-le-Bretonneux - illustration
Les policiers ont fait usage d’un lanceur de grenade de désencerclement à Montigny-le-Bretonneux - illustration
Les forces de l’ordre ont fait usage de leur armement anti-émeutes cette nuit dans les Yvelines.

A Chanteloup-les-Vignes, vers 23 heures, les policiers de la compagnie départementale d’intervention (CDI) en patrouille dans la cité de la Noé ont été la cible d’une dizaine de tirs de mortiers d’artifice placé du Pas.

Ils effectuaient un contrôle quand un groupe de dix individus les a attaqués à distance. Les policiers ont riposté en faisant usage à deux reprises d’un lanceur de grenades lacrymogènes pour les disperser.

Jets de projectiles à Montigny-le-Bretonneux

Un peu plus tard, vers minuit, des policiers appelés pour une dizaine de perturbateurs rue Nicolas-Poussin à Montigny-le-Bretonneux ont été visés par des jets de projectiles à leur arrivée. La aussi, les forces de l’ordre ont été contraintes d’utiliser une grenade de desencerclement et d’un lanceur de balles de défense (LBD40) pour disperser les assaillants.

Aucun blessé n’a été déploré dans les rangs des forces de l’ordre.























Météo Versailles France Versailles prévisions météo






Suivez-nous sur Facebook