infoNormandie infoNormandie











infoNormandie.com



 









Eure : un homme armé interpellé chez lui à Breteuil par le GIGN après avoir tiré des coups de feu


Publié le Samedi 10 Juin 2017 à 20:11


Une quarantaine de gendarmes, dont ceux du GIGN, sont intervenus lors de l'interpellation du tireur à Breteuil (Illustration)
Une quarantaine de gendarmes, dont ceux du GIGN, sont intervenus lors de l'interpellation du tireur à Breteuil (Illustration)
Un homme armé, soupçonné d'avoir tiré plusieurs coups de feu (sans blesser personne) à La Guéroulde et à Verneuil d'Avre et d'Iton (Eure) a été interpellé ce samedi vers 17 heures, à son domicile, à Breteuil, par les gendarmes du GIGN.


Dans la nuit du vendredi 9 au samedi 10 juin, la gendarmerie est informée vers 2 h 30 qu'un individu arrive de manière dangereuse en véhicule dans la commune de La Guéroulde sur un groupe de personnes et tire plusieurs coups de feu avec un fusil de chasse dans des directions indéterminées.

Coups de feu sur un immeuble

Un peu plus tard dans la nuit, vers 4 heures, à Verneuil d'Avre et d'Iton, soit à une dizaine de kilomètres de là, plusieurs coups de feu sont également tirés sur la façade d'un immeuble où le même véhicule est aperçu.

La gendarmerie déploie un dispositif de recherches et d'enquête qui permet de localiser le véhicule au petit matin et l'auteur présumé des faits à Breteuil, détaille le groupement de gendarmerie de l'Eure dans un communiqué.

"Un bouclage et une observation discrète sont mis en place" autour de la demeure du tireur présumé.

Le GIGN donne l'assaut

Dès lors, la gendarmerie sollicite l'intervention du groupe d'intervention de la gendarmerie nationale (GIGN) de Tours. Vers 17 heures, ce samedi, les forces de l'ordre donnent l'assaut dans l'appartement ciblé, où un individu est interpellé sans incident et placé en garde à vue pour violences avec arme.

"Au total, 40 gendarmes du groupement de gendarmerie départementale de l'Eure et de l'antenne du GIGN de Tours ont été engagés", précise la gendarmerie.

L'enquête devra établir les motivations du tireur.



















Publicité.





















Suivez-nous sur Facebook



L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31