Eure : trois surveillants blessés par un détenu au centre de détention des Vignettes à Val-de-Reuil


Samedi 30 Mars 2019 à 23:09

Le syndicat pénitentiaire des surveillants (SPS) exige le transfert du détenu dans un autre établissement



Le SPS exige ce soir le transfert du détenu dans un autre établissement - Illustration
Le SPS exige ce soir le transfert du détenu dans un autre établissement - Illustration
Trois surveillants ont été blessés ce samedi 30 mars, au centre de détention des Vignettes à Val-de-Reuil, dans l'Eure. Les faits se sont produits lors d'un incident avec un détenu du régime fermé à qui les surveillants ont demandé de retirer sa casquette.

L’individu, mécontent, s’est alors emporté et a proféré des menaces de mort envers les agents pénitentiaires, relate le syndicat pénitentiaire des surveillants (SPS), rapportant quelques-uns des propos tenus : « Va niquer ta mère, je vais te baiser fils de pute ! Tu vas voir ce qu’il va t’arriver (...) »

Le détenu a été placé en prévention au quartier disciplinaire. « Il s'est montré toujours aussi virulent en crachant et en se débattant...», ajoute le SPS.

Le SPS condamne cette « lâche agression »

Au cours de la rébellion, la poignée du bouclier d’intervention s'est brisée et trois agents ont été blessés. Epaule déboîtée pour l'un avec trente jours d'arrêt de travail et sept jours d'interruption temporaire de travail, luxation du coude pour un autre (17 jours d’arrêt et 3 jours d’ITT) et blessure à la main pour le troisième. 

Dans un communiqué de presse publié ce soir, le SPS condamne « cette lâche agression »  et « exige le transfert de cet énergumène, qui a déjà trop fait parler de lui au centre de détention ».





















Météo Rouen Rouen météo France

Météo Evreux Evreux météo France



AGENDA











Suivez-nous sur Facebook











Les photos de Jean-Christophe au Kool Day à Gargenville (Yvelines)