infoNormandie infoNormandie











infoNormandie.com



 







Eure : l'amateur d'instruments de musique démasqué et arrêté un an après le cambriolage


Publié le Mardi 5 Décembre 2017 à 18:04

Le cambrioleur d'un magasin d'instruments de musique à Douains (Eure) a été confondu près d'un an après les faits. Son empreinte génétique avait été retrouvée sur les lieux. Il a été condamné à 12 mois de prison ferme.


Grâce à des traces ADN relevées sur le lieu du cambriolage, par le technicien d'investigation criminelle, l'auteur des faits a pu être confondu (Illustration © Gendarmerie)
Grâce à des traces ADN relevées sur le lieu du cambriolage, par le technicien d'investigation criminelle, l'auteur des faits a pu être confondu (Illustration © Gendarmerie)
Près d'une année d'investigations viennent de permettre aux gendarmes de solutionner un cambriolage chez un commerçant de Douains, une commune située entre Vernon et Pacy-sur-Eure. 

Les faits remontent au 12 décembre 2016. Un magasin spécialisé dans la vente de matériel de musique avait été la cible d’un vol par effraction. La porte d’entrée avait été fracturée à coups de masse, et plusieurs instruments de musique ainsi que du matériel Hi-Fi avaient été dérobés.

Son ADN retrouvée sur les lieux

Les constatations, réalisées par un technicien d’investigation criminelle de proximité (TICP) de la brigade territoriale de Gaillon, avaient alors permis de découvrir des traces susceptibles d’avoir été laissées par le ou les malfaiteurs.

Récemment les gendarmes gaillonnais ont été informés par le Fichier national automatisé des empreintes génétiques que les traces prélevées sur les lieux du cambriolage correspondaient à l’ADN (empreinte génétique) d’un homme de nationalité roumaine, actuellement incarcéré à la maison d’arrêt d’Evreux pour des faits de cambriolage.

Condamné à 12 mois de prison ferme

Longuement interrogé par les enquêteurs, le suspect n'a pas reconnu sa participation à ces faits. Il n'a pas fourni davantage d'explication quant à la présence de son ADN sur les lieux du cambriolage.

Néanmoins, à l’issue de sa garde à vue, il a fait l’objet d’une présentation au parquet d’Evreux et a été jugé en comparution immédiate. Reconnu coupable, le tribunal correctionnel d’Evreux l’a condamné à un an de prison ferme. Il a été reconduit à la maison d’arrêt d’Evreux à l’issue du jugement.
 




















Publicité.





Publicité.
















Suivez-nous sur Facebook



L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31