Elancourt : la mère veut s'opposer à l'arrestation de son fils, les policiers font usage du Taser


Publié le Mardi 8 Novembre à 17:53


Les enquêteurs ont été pris à partie par la mère du jeune homme qu'ils venaient interpeller (Illustration)
Les enquêteurs ont été pris à partie par la mère du jeune homme qu'ils venaient interpeller (Illustration)
Les policiers de la sûreté urbaine du commissariat d'Elancourt ont dû faire usage de leur pistolet à impulsion électrique (Taser) pour calmer l'agressivité d'une mère de famille qui voulait s'opposer à l'interpellation de son fils.

Les faits se sont produits ce mardi matin vers 9 heures. Les enquêteurs se sont présentés au domicile familial du mis en cause, rue des Cordeliers, pour l'entendre dans une affaire de violences. Alors que les policiers signifiaient au jeune homme son interpellation, la mère de ce dernier les a pris à partie violemment. D'où l'utilisation du Taser en mode contact.  

Personne n'a été blessé, mais la mère et le fils ont été interpellés et placés en garde à vue. Elle, âgée de 42 ans, pour violences volontaires sur personne dépositaire de l'autorité publique et rébellion. Lui, âgé de 21 ans, pour violences sur mineur en réunion.
 






FAITS DIVERS | A LA UNE | L'INFO EN CONTINU | YVELINES | EURE | INFO-ROUTE | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | Contributeurs | Télévision | Horoscope | DIAPORAMA | Lu sur le Web | Vos photos | Tout savoir sur les cookies | infoServices | Vite Lu | DOSSIERS


Météo Versailles France Versailles prévisions météo
















Suivez-nous sur Facebook








Publicité

cookieassistant.com