Affrontements entre deux bandes dans les Yvelines : 19 interpellations



Publié le Mercredi 24 Juillet à 09:57


Dix-neuf jeunes gens originaires de Chaville et de Sèvres (Hauts-de-Seine) ont été placés en garde à vue dans le cadre d’une enquête ouverte suite à des affrontements entre deux bandes, à Fontenay-le-Fleury (Yvelines)


Les investigations policières ont permis d’identifier 19 des protagonistes. Tous ont été arrêtés - illustration
Les investigations policières ont permis d’identifier 19 des protagonistes. Tous ont été arrêtés - illustration
Les faits se sont déroulés dimanche 21 juillet, à Fontenay-le-Fleury (Yvelines). Une trentaine d’individus, dont certains armés de bâtons, battes de base-ball et de bombes lacrymogènes se sont affrontés violemment.

L’intervention rapide des forces de police, appuyées, par l’unité canine départementale, a permis de mettre un terme à la bagarre et d’interpeller seize des protagonistes, tous originaires de Chaville, au moment où ils quittaient les lieux à bord d’une camionnette.

Aucun blessé sérieux n’a été déploré parmi les belligérants ou les policiers.

Pour une histoire de fille

Un minutieux travail d’exploitation des enregistrements de la vidéosurveillance a permis à la Sûreté urbaine de Plaisir d’identifier et d’interpeller trois autres mis en cause « au rôle primordial ».

L’origine du différend, d’après les premiers éléments de l’enquête, serait lié à la présence de deux jeunes de Chaville, ce dimanche après midi, venus rendre visite à une jeune fille de Fontenay-le-Fleury, s’attirant ainsi les foudres de jeunes de la commune. 

« Ces deux individus avaient fait l’objet de violences par un groupe d’individus non-identifiés, et étaient retournés à Chaville mobiliser leurs amis pour une expédition punitive le soir-même », relate une source policière.

« Les auditions réalisées parallèlement aux exploitations techniques de vidéos et de téléphonie ont permis d’établir formellement l’implication de chacun des protagonistes ».

Tous déférés devant la justice

A l’issue de la garde à vue, les dix-neuf mis en cause ont été déférés au palais de justice de Versailles : les seize majeurs (âgés de 18 à 21 ans) ont été présentés a un magistrat du parquet et les six mineurs (âgés de 16 et 17 ans) ont été présentés au magistrat de permanence de Nanterre pour un rappel à la loi devant le délégué du procureur.

























Météo Versailles France Versailles prévisions météo






Suivez-nous sur Facebook