Yvelines : mort d'Emmanuel Lamy, maire (LR) de Saint-Germain-en-Laye


Mercredi 24 Mai à 21:25


Emmanuel Lamy avait 69 ans (Photo @Twitter)
Emmanuel Lamy avait 69 ans (Photo @Twitter)
Emmanuel Lamy, maire (Les Républicains) de Saint-Germain-en-Laye (Yvelines) est décédé aujourd'hui mercredi à l'hôpital Foch de Suresnes, dans les Hauts-de-Seine où il avait été hospitalisé il y a une semaine à la suite d'un accident vasculaire cérébral (AVC). Sa mort brutale a suscité une très vive émotion.

Âgé de 69 ans, Emmanuel Lamy avait été élu maire de Saint-Germain-en-Laye, la ville où il était né, à la mort de Michel Péricard, en 1999. Il avait depuis été reconduit dans ses fonctions à l'occasion des élections municipales successives.

Une carrière de haut fonctionnaire

Après avoir fait sa scolarité au collège Marcel-Roby à Saint-Germain-en-Laye, ce fils d"une infirmière et d'un médecin obtient une licence en droit à la faculté de Paris-Assas, puis le diplôme de l'Institut d'études politiques de Paris. Il est ancien élève de l'École nationale d'administration (promotion Simone-Weil, 1974).

Emmanuel Lamy poursuit dès lors une carrière dans la haute fonction publique : en 1986 conseiller aux cabinets des ministres André Rossinot, ministre des Relations avec le Parlement et Didier Bariani, secrétaire d’État auprès du ministre des Affaires étrangères, de 1993 à 1994 directeur de cabinet d'Alain Carignon, alors ministre de la Communication, puis en 1995 conseiller au cabinet du ministre des Finances Yves Galland.

À partir de 2000, il occupe un poste de chef de mission au contrôle général économique et financier, pour le Ministère des Finances.

Il succède à Michel Péricard en 1999

Yvelines : mort d'Emmanuel Lamy, maire (LR) de Saint-Germain-en-Laye
Parallèlement à sa carrière professionnelle, il s'intéresse à la vie politique de sa ville. Il se présente en 1977 aux élections municipales sur une liste divers droite. Le maire sortant de l'époque est alors Jean Chastang.

Élu conseiller municipal en 1983 puis plus tard maire-adjoint, il devient maire de Saint-Germain en 1999, à la suite de la mort de Michel Péricard. En 2002, il se présente aux élections législatives où il est battu par Pierre Morange.

Dans un communiqué publié sur le site internet de la ville, "le conseil municipal et le personnel de la ville s'associent à la très grande douleur de son épouse Alice Lamy et de ses deux enfants".

#source: Wikipedia 









PUBLICITE.














Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE




Publicité

 
cookieassistant.com