Yvelines : la police interrompt le tournage de deux clips vidéos à Élancourt et Versailles


Publié le 07/02/2021 à 09:20

Quinze personnes ont été verbalisées pour non-respect du couvre-feu à Versailles. Elles s’étaient introduites illégalement sur un chantier pour tourner un clip vidéo



Illustration
Illustration
Les réseaux sociaux suscitent des vocations. Des vocations de cinéastes pour certains qui s’essaient au tournage de toutes sortes de clips vidéos, parfois dans l’illégalité.

Régulièrement, dans les Yvelines, la police est ainsi contrainte d’intervenir - plus encore en cette période crise sanitaire - sur des tournages non autorisés.

Dans l’après-midi de samedi, à Élancourt, la police municipale a contacté le commissariat de la ville pour signaler la présence d’hommes armés dans les sous-sols de la résidence Les Nouveaux Horizons et faisant monter de force des jeunes dans des véhicules.

Instant de frayeur. Sur place, les policiers ont constaté qu’il s’agissait tout simplement du tournage d’un clip de rap sans autorisation.

L’identité de chacun des participants a été relevée, en particulier celle de l’auteur du clip, un adolescent de 16 ans.

A Versailles, un chantier pour décor

Plus tard, dans la nuit (23h30), les forces de l’ordre sont intervenues à Versailles où une quinzaine de jeunes ont été signalés par des témoins sur un chantier dont la barrière d’accès avait été forcée, allée Hector-Berlioz.

Les individus ont expliqué aux policiers s’être rassemblés sur ce chantier pour tourner un clip vidéo. Ils ont été verbalisés pour non respect du couvre-feu, puis invités à quitter immédiatement les lieux. Clap de fin.




         Partager Partager


















Suivez-nous sur Facebook