Yvelines. Trois policiers blessés en poursuivant le conducteur d'une Mercedes volée


Publié le Jeudi 9 Décembre à 09:12

Pas moins de quatre équipages de la brigade anticriminalité se sont lancés à la poursuite de l'auteur d'un refus d'obtempérer à Elancourt. La voiture était signalée volée



Le conducteur de la Mercedes signalée volée a donné du fil à retordre à quatre équipages de la brigade anticriminalité, avant d'être interpellé - Illustration
Le conducteur de la Mercedes signalée volée a donné du fil à retordre à quatre équipages de la brigade anticriminalité, avant d'être interpellé - Illustration
Trois fonctionnaires de la Brigade anticriminalité (BAC) ont été blessés, cette nuit de mercredi à jeudi, dans les Yvelines. Les faits se sont déroulés à Elancourt, vers 3 heures ce matin, alors que les policiers avaient pris en charge un véhicule 4X4 Mercedes, signalé volé, qui venait de forcer un contrôle routier, chemin de Paris.

La Mercedes percute la voiture de police

Dans la course-poursuite qui s'engage, la voiture de la BAC heurte un terre-plein occasionnant, dans le choc, le déclenchement de l'airbag et l'immobilisation du véhicule.

La Mercedes, elle, poursuit sa route. Pas pour très longtemps : elle percute de front à faible allure le véhicule d'un second équipage de la BAC, venu en renfort. Endommagée à l'avant, la voiture de police est dans l'impossibilité de reprendre la route, laissant ainsi le champ libre à la Mercedes. 

Il lâche prise et s'enfuit à pied

C'en est pas fini. Deux autres équipages de la BAC prennent le relai et se lancent aux trousses de la berline allemande. Mais le conducteur de cette dernière préfère lâcher prise : il abandonne la voiture volée rue François-Mansart à Plaisir et s'enfuit à pied.  Il est rattrapé quelques mètres plus loin.

Lors de son interpellation, il va tenter une nouvelle fois de s'échapper en s'opposant violemment aux policiers. Il est finalement neutralisé au sol et menotté.

Trois policiers blessés

Le mis en cause, âgé de 25 ans et domicilié aux Clayes-sous-Bois, a été placé en garde à vue pour recel de vol, refus d’obtempérer avec mise en danger de la vie d’autrui, violences avec arme par destination sur personne dépositaire de l'autorité publique, dégradation de bien public, rébellion et défaut de permis de conduire.

Bilan de cette intervention : deux voitures de police hors service et trois fonctionnaires blessés, soit au moment de l'interpellation de l'auteur, soit dans l'accident dont ils ont été victimes. 




         Partager Partager


















Suivez-nous sur Facebook