Violences urbaines : échanges musclés entre policiers et assaillants à Plaisir (Yvelines)



infoYvelines
Publié le Dimanche 17 Mai à 15:39


Les forces de l’ordre ont essuyé des jets de cocktails Molotov et des tirs de mortier. Un policier a été légèrement blessé et un véhicule de la BAC endommagé


Pour faire reculer les assaillants, les policiers ont fait usage de leur armement collectif - illustration
Pour faire reculer les assaillants, les policiers ont fait usage de leur armement collectif - illustration
Des incidents ont éclaté cette nuit de samedi à dimanche à Plaisir (Yvelines) où les forces de l’ordre ont été victimes de jets de cocktails Molotov.

Vers minuit et demi, plusieurs appels d’habitants sont reçus sur le « 17 », le standard téléphonique de Police secours. Ils déclarent avoir entendu des détonations dans le secteur de la rue François-Mitterrand.

En se rendant sur les lieux, un équipage de la brigade anticriminalité (BAC) est visé par un groupe d’une trentaine d’individus qui lancent dans sa direction des cocktails Molotov et des mortiers d’artifice.

Un policier blessé

Les policiers répliquent alors avec leur armement collectif, dont des grenades de désencerclement, afin de faire reculer les assaillants. Ces derniers disposent alors des poubelles au milieu de la rue et prennent une nouvelle fois les fonctionnaires pour cible avec des cocktails Molotov et des mortiers.

Alors que des renforts arrivent, les forces de l’ordre sont contraintes de faire à nouveau usage de grenades et autres armes anti-émeutes pour disperser les individus hostiles.

Un dispositif de sécurisation a été mis en place dans le quartier. Après quoi, le calme est revenu. Bilan : un policier a été légèrement brûlé au niveau d’un doigt et un véhicule de la BAC a été endommagé par dix-sept impacts.

























Météo Versailles France Versailles prévisions météo






Suivez-nous sur Facebook