Conflans-Sainte-Honorine : refusant d'être hospitalisé, il menace les policiers avec une arme factice


Publié le Vendredi 17 Mars à 10:11


Illustration
Illustration
Les forces de l'ordre ont dû faire usage de leur pistolet à impulsion électrique pour calmer les ardeurs d'un individu qui refusait son placement en hospitalisation d'office.

Les faits se sont déroulés dans la nuit de jeudi à vebndredi vers minuit. Un équipage de la brigade anticriminalité est appelé à intervenir impasse des Frères Dhéret à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), à la demande du SAMU, présent au domicile d'un homme de 32 ans dont l'état nécessite une hospitalisation.

Le patient manifeste violemment son refus d'être hospitalisé. Il se saisit alors d'une arme type revolver et menace l'équipe médicale et les policiers. Ces derniers sont contraints d'utiliser le Taser en mode contact durant deux secondes pour neutraliser (et désarmer) l'individu qui n'a pas été blessé. Il est finalement transporté au centre hospitalier de Poissy sans opposer de résistance.

Après vérification, il s'est s'avéré que l'arme en sa possession était factice.
 






FAITS DIVERS | A LA UNE | L'INFO EN CONTINU | Les Yvelines | EURE | INFO-ROUTE | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | Contributeurs | Télévision | Horoscope | DIAPORAMA | Lu sur le Web | Vos photos | Tout savoir sur les cookies | infoServices | DOSSIERS | Vite Lu


Météo Versailles France Versailles prévisions météo
















Suivez-nous sur Facebook








Publicité

cookieassistant.com