Yvelines : trois policiers blessés lors de l’interpellation d’un automobiliste à Mantes-la-Jolie


Mis en ligne le Mercredi 14 Juillet à 10:22

Le conducteur n’était pas titulaire du permis. Lors de son interpellation, il s’est rebellé et a dû être neutralisé avec un pistolet à impulsion électrique



L’homme s’est rebellé et a dû être menotté pour être conduit au commissariat - illustration
L’homme s’est rebellé et a dû être menotté pour être conduit au commissariat - illustration
Trois policiers du commissariat de Mantes-la-Jolie (Yvelines) ont été confrontés, mardi 13 juillet vers 14 heures, à la difficile interpellation d’un automobiliste.

A l’origine, un banal contrôle routier sur la D113. Un équipage de police a contrôlé un véhicule dont le conducteur n’était pas titulaire du permis.

Maîtrisé avec un pistolet électrique

Le contrôle a rapidement dérapé : l’automobiliste s’est rebellé au moment où les gardiens de la paix ont voulu lui passer les menottes.

Pour le neutraliser, l’un des policiers a fait usage d’un pistolet à impulsion électrique en mode contact. Mais à cet instant, dans des circonstances non expliquées, un autre policier a été touché par la décharge électrique.

Les deux autres ont quant à eux été victimes « de dermabrasions et de légères douleurs aux genoux, bras et épaule », confie une source proche de l’enquête.

Garde à vue

Le mis en cause, âgé de 30 ans et demeurant à Rosny-sur-Seine, a été blessé au niveau du front (plaie). Il a été placé en garde à vue pour défaut de permis et rébellion.

Aucun des protagonistes - tous examinés par les sapeurs-pompiers - n’a été transporté l’hôpital.
 



         Partager Partager