Yvelines : enlevé, séquestré et menacé de mort par les parents de sa petite amie, aux Mureaux


Mis en ligne le Jeudi 17 Juin à 09:23

Des parents auraient employé les grands moyens pour empêcher un adolescent de 15 ans de fréquenter leur fille du même âge. La police a ouvert une enquête afin de faire toute la vérité



Les protagonistes de cette affaire ont été longuement auditionnés par les enquêteurs du commissariat des Mureaux - illustration @ Adobe
Les protagonistes de cette affaire ont été longuement auditionnés par les enquêteurs du commissariat des Mureaux - illustration @ Adobe
Un adolescent âgé de 15 ans affirme avoir été enlevé, séquestré et menacé de mort par les parents de sa petite amie.

Tout commence vers 20 heures, ce mercredi 16 juin, quand le chef de poste du commissariat des Mureaux (Yvelines) est contacté par un couple qui signale l’enlèvement de leur fils.

Selon les déclarations de ces parents inquiets, leur fils se promenait avec une amie, lorsqu’il a été forcé par un couple de monter dans un véhicule Mercedes, rue Jean-Rommeis. Cette amie affirme pour sa part avoir été giflée.

► Lui et sa famille menacés de mort ?

Les policiers prennent l’affaire très au sérieux, ils prennent contact avec la jeune fille qui déclare que l’adolescent a été enlevé par ses parents, « ces derniers n’acceptant pas la relation de leur fille avec le jeune homme ».

L’adolescent est finalement retrouvé sain et sauf au niveau du parc du Sautour, près du quartier des Musiciens à l’autre bout de la ville. Il explique aux enquêteurs que les parents lui ont ordonné de cesser de fréquenter leur fille et que s’il ne s’exécutait pas, des personnes s’en prendraient à lui et à sa famille, relate une source proche de l’enquête.

► Le couple et sa fille en garde à vue

Choqué, l’adolescent a été conduit au commissariat pour être plus longuement entendu. Un dispositif de surveillance a été mis en place dans le même temps qui a permis d’interpeller le père de la jeune fille.

Ce dernier, âgé de 36 ans, a été placé en garde à vue pour « enlèvement, séquestration et menaces de mort ». Son épouse a également été placée en garde à vue pour être auditionnée ainsi que leur fille.

Les policiers vont tenter de faire toute la lumière sur l’origine et les circonstances exactes de cette troublante affaire.



         Partager Partager