Yvelines. Les deux employées indélicates se faisaient payer en liquide et gardaient l'argent


Jeudi 24 Novembre à 14:07

Les deux salariées démasquées par leur patron, un commerçant de Buc (Yvelines) auraient détourné à leur profit 14 000 €, selon leurs déclarations



L'argent détourné était déposé dans une sorte de caisse noire - Illustration © Adobe Stock
L'argent détourné était déposé dans une sorte de caisse noire - Illustration © Adobe Stock
Deux employées qui piquaient dans la caisse ont été démasqués par leur patron. Ce dernier, gérant d'une boulangerie dans un hypermarché à Buc (Yvelines), les suspectait de se servir dans le tiroir-caisse, selon un mode opératoire somme toute banal : elles se faisaient payer en liquide certains achats et écartaient l'argent dans une "caisse hors service", une sorte de caisse noire et se partageaient ensuite l’argent. 

Le commerçant a déposé plainte au commissariat de Versailles. 

14 000 € détournés

L'enquête, confiée au groupe d'appui judiciaire (GAJ), a permis de confondre les deux salariées indélicates. « L'exploitation des vidéos du magasin et l'étude des comptes bancaires des suspects, sur quelques mois, ont attesté de la véracité des faits », relate une source policière.

Convoquées par les enquêteurs mercredi 23 novembre,  les deux femmes âges de 25 et 44 ans ont été placées en garde à vue. Lors de leur audition, elles ont reconnu les détournements et ont évalué leurs gains à 14 000€. Remises en liberté, elles se sont vues notifier une convocation en vue d'une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité à une date ultérieure.
 



         Partager Partager




















Suivez-nous sur Facebook