Mesures sanitaires renforcées dans l'Orne : port du masque obligatoire dans onze nouvelles communes


Mardi 27 Octobre 2020

Les mesures sanitaires viennent d'être renforcées dans le département de l'Orne. Le port du masque devient ainsi obligatoire dans onze communes, de 7 heures à 3 heures du matin. Explications



Masque obligatoire dans 11 nouvelles communes, tous les jours de 7 heures à 3 heures du matin - Illustration © Adobe
Masque obligatoire dans 11 nouvelles communes, tous les jours de 7 heures à 3 heures du matin - Illustration © Adobe
Une série de mesures sanitaires viennent d'être décidées par la préfète de l'Orne qui évoque les mauvais chiffres en matière de contamination du virus dans le département. 

Dans l’Orne, une augmentation sensible et rapide des cas testés positifs a été constatée ces derniers jours. Le taux d’incidence sur 7 jours glissants s’établit désormais à 124,2 cas pour 100 000 habitants. Le taux de positivité des tests s’élève à 11,52 %, au-delà du seuil de vigilance, selon les derniers chiffres de l'Agence régionale de santé de Normandie.

« La dynamique de progression de l’épidémie est donc importante et ses effets différés sont de nature à détériorer les capacités d’accueil du système médical départemental », avance la représentante de l'Etat.

De 7 heures à 3 heures du matin

Dans ce contexte, et afin de prendre toute disposition de nature à limiter les risques de contagion, la décision a été prise d’étendre l’obligation du port du masque, « au-delà des centres-villes, aux zones urbanisées comprises entre les panneaux de signalisation routière signifiant les entrées et sorties d’agglomération » tous les jours de la semaine de 7 heures du matin à 3 heures du matin.

Cette mesure concerne onze communes du département :
  • Alençon,
  • Argentan,
  • L’Aigle,
  • Saint Sulpice sur Risle,
  • Mortagne-au-Perche,
  • Saint-Langis-lès-Mortagne,
  • Bellême,
  • La Chapelle-Montligeon,
  • Bagnoles de l’Orne-Normandie,
  • La Ferté-Macé,
  • Flers.


Sont par ailleurs interdites les buvettes dans les établissements sportifs couverts, les établissements sportifs de plein air (dont les stades et les hippodromes) et les salles polyvalentes à usages multiples, à compter de ce jour et jusqu’au dimanche 15 novembre inclus.

Il est rappelé enfin que les rassemblements amicaux et familiaux dans le cercle privé constituent des lieux privilégiés de transmission du virus. Il appartient donc à chacun de se protéger et de protéger ses proches en respectant les gestes barrières.
 














 
Suivez infoNormandie