CRISE SANITAIRE


En Seine-Maritime, les marchés de plein air autorisés dans une vingtaine de communes



Publié le Vendredi 27 Mars 2020 à 19:47


La préfecture de Seine-Maritime a publié ce soir la liste des communes où les marchés de plein air alimentaires sont autorisés dans le cadre du confinement



Les commerçants imposent eux-mêmes des règles de sécurité à leurs clients - photo @ infoNormandie
Les commerçants imposent eux-mêmes des règles de sécurité à leurs clients - photo @ infoNormandie
Par arrêté du 23 mars, les marchés couverts et de plein air sont interdits sauf dérogation, sur l'ensemble du territoire afin d'éviter le rassemblement de personnes susceptibles de favoriser la propagation du Covid-19.

Comme l’avait indiqué Édouard Philippe, premier ministre, à la demande des maires, les préfets peuvent accorder une autorisation d’ouverture pour certains marchés alimentaires s’ils répondent à un besoin avéré et signalé d’approvisionnement de la population locale et dans le strict respect des mesures propres à garantir la sécurité sanitaire.

Après le préfet de l’Eure qui a autorisé la tenue des marchés alimentaires dans trente-cinq communes du département, le préfet de Seine-Maritime vient faire de même en accordant une autorisation dérogatoire.

Liste des communes concernées en Seine-Maritime

  • Ambrumesnil
  • Anneville-Ambourville
  • Arques-la-Bataille
  • Bacqueville-en-Caux
  • Berneval-le-Grand
  • Duclair
  • Ambrumesnil
  • Envermeu
  • Fontaine-le-Dun
  • Foucarmont
  • La Bouille
  • La Feuillie
  • La Neuville-Chant-d’Oisel
  • Le Tréport
  • Le-Mesnil-Réaume
  • Londinières
  • Longueville sur Scie
  • Mannevilette
  • Neuville-lès-Dieppe
  • Nointot
  • Saint Jacques-sur-Darnétal
  • Saint-Martin-Osmonville
  • Saint-Martin-de-Boscherville
  • Sotteville-sur-Mer
  • Tourville-sur-Arques.

Les règles à respecter

La préfecture a défini la liste des consignes particulières indispensables à la tenue de ces marchés :

Organisation du marché
• L'implantation du marché doit permettre de séparer les étals

• La présence sur le marché doit être compatible avec la configuration des lieux pour éviter la concentration de personnes

• Les horaires pourront être étendus afin d'eviter les pics de fréquentation

• La fréquentation du marché est limitée à un membre par foyer

• L’application rigoureuse des gestes barrières doit être observée

• La mise à disposition de gel hydro-alcoolique et la friction des mains à l'entrée et à la sortie du marché est obligatoire

• L'installation de barrières perpendiculaires aux étals et aux deux extrémités est indispensable afin d'éviter un rassemblement de personnes devant les étals

• La distanciation d’un mètre minimum entre chaque personne doit être respectée Une matérialisation de cette distance au sol pour les files d’attente est nécessaire.

• Les mesures de vigilance seront affichées aux abords des marchés, comme c’est le cas pour les autres lieux pouvant accueillir du public

• Du personnel sera mis à disposition pour le filtrage et le contrôle du marché.

Pratique de vente et distribution des denrées

• Le commerçant doit servir les clients à l'aide d'ustensiles dédiés

• Les clients ont interdiction de toucher les produits

• Le paiement sans contact doit être favorisé autant que possible

• Des protections en plexiglas ou en film polyéthylène doivent protéger les denrées

• Le port du masque pour les commerçants est indispensable s'ils vendent des denrées alimentaires fraiches directement consommables

• Si possible, dédier un salarié à l'encaissement ; le cas échéant se désinfecter les mains après avoir manipulé de l'argent.

La mise en place de contrôles permettra de vérifier le respect des consignes de sécurité et des gestes barrières.








           






















Retrouvez ici les résultats définitifs du 1er tour des élections municipales dans l'Eure commune par commune (cliquer sur la photo)

AGENDA






Suivez-nous sur Facebook