Covid-19 : les bars et restaurants contraints de fermer à 22 heures dans l’Eure


Mardi 20 Octobre 2020

Face à l’aggravation de la situation sanitaire dans l’Eure, le préfet vient de prendre cinq nouvelles mesures. Elles sont applicables dès ce mardi



Les foires à tout, brocantes, fêtes foraines sont interdites. Les marchés restent quant à eux autorisés - Illustration @ infoNormandie
Les foires à tout, brocantes, fêtes foraines sont interdites. Les marchés restent quant à eux autorisés - Illustration @ infoNormandie
Cinq nouvelles mesures sanitaires ont été annoncées hier par le préfet de l’Eure et sont entrées en application dès ce mardi 20 octobre. Les voici en détail

Les cinq mesures

• Les bars et restaurants, « lieux propices à la circulation du virus devront fermer leurs portes à 22h00 jusqu’à 6h. La vente à emporter reste possible.

• En cohérence et pour éviter toute concurrence déloyale, la vente d'alcool à emporter et sa consommation sur la voie publique seront interdites de 22h00 à 6h00.

• Les vestiaires dans les équipements sportifs, où les risques de contamination sont importants, seront fermés. Les vestiaires des piscines ne sont pas concernés par cette mesure. Les activités scolaires et périscolaires ne sont pas visées par cette mesure.

• Les foires, les fêtes foraines (lorsqu’elles rassemblent plus de trois métiers forains), les foires à tout, les brocantes et les diverses ventes au déballage seront interdites. Les marchés restent autorisés.

• La jauge des grands rassemblements passe de 5 000 à 1 000 personnes en même temps.

« L’ensemble de ces nouvelles mesures visent à préserver la sécurité des personnes et à éviter l’engorgement des services de santé », justifie le préfet.

Le taux de positivité en hausse

« La situation sanitaire dans le département de l’Eure s’aggrave », a estimé Jérôme Filippini. De fait, en une semaine, le taux d’incidence est passé de 115 à 132 et le taux de positivité de 12,9 à 13,5. « Dans certains secteurs du département, en particuliers ceux proches de l’Île-de-France et de la métropole rouennaise, ces taux augmentent de façon très rapide ».

Rassemblements privés : pas plus de 6

Les organisateurs d’événements qui ne respecteraient pas ces nouvelles mesures feront l’objet de signalements auprès du procureur de la République pour mise en danger de la vie d’autrui, prévient le représentant de l’État.

Enfin, le préfet rappelle que « le respect des gestes barrières et la limite des rassemblements privés à 6 personnes maximum sont essentiels dans la lutte contre le virus et en appelle à la responsabilité de chaque citoyen ».















 
Suivez infoNormandie