Covid-19 : le taux d'incidence progresse plus lentement en Normandie qu'au niveau national


Le taux d'incidence en Normandie a connu une augmentation de 15,8 en une semaine, moins forte qu'au niveau national (+18,4 %). Il atteint à ce jour 117,72 cas pour 100 000 habitants, selon les derniers chiffres communiqués ce mercredi par l'Agence régionale de santé



Par infoNormandie - Mercredi 4 Août 2021 à 13:54


Plus de 4 millions d’injections réalisées en Normandie, selon l'ARS  - Illustration © Pixabay
Plus de 4 millions d’injections réalisées en Normandie, selon l'ARS - Illustration © Pixabay
Le taux d’incidence en Normandie continue de progresser de façon moins marquée que les semaines précédentes et moins forte qu'au niveau national. Hier, mardi 3 août, il atteignait 117,72  soit une augmentation de +15.8% en une semaine. « L’augmentation observée sur 7 jours est constante, toujours inférieure à celle constatée au niveau national ( +18,4% au national).​ », observe l'Agence régionale de santé (ARS) de Normandie dans son point de situation publié ce mercredi. 

► Taux d'incidence : le Calvados est le plus impacté

Cette tendance à la hausse régulière est présente dans les cinq départements normands, tous au-dessus-du seuil d’alerte, fixé à 50 mais en dessous de la moyenne nationale.

Cependant, des disparités entre les départements sont constatées, le Calvados restant le département le plus fortement impacté avec un taux d’incidence dépassant 200 cas pour 100 000 habitants (214,62) tandis que les autres départements présentent des taux sensiblement plus faibles bien qu’une vigilance soit maintenue pour les départements de l’Eure et de la Seine-Maritime, leurs taux approchant les 100.

► Légère reprise des entrées en réanimation

Si le nombre global d’hospitalisations reste stable, le nombre de patients admis en réanimation augmente, souligne l'ARS. Ainsi, au 2 août, le nombre de personnes hospitalisées était stable (415 contre 418 lors du dernier point de situation). Une reprise des entrées directes en réanimation et soins critiques est cependant observée depuis vendredi : 47 contre 39 la semaine précédente.

► Un taux de positivité constant

Entre le 25 et le 31 juillet, le nombre de personnes testées a augmenté de manière significative pour atteindre 125 266 (contre 107 405 personnes la semaine précédente). Le taux de positivité est resté constant à 3,1 % et 3 889 personnes ont présenté un résultat positif.

Les départements du Calvados et de la Seine-Maritime sont les deux départements les plus touchés avec des niveaux élevés de cas positifs supérieurs à 1 000.

► Plus de 4 millions d’injections en Normandie

Le nombre d’injections réalisées continue d’augmenter. Le cap des 4 millions d'injections réalisées a été franchi dans la région, avec au 1er août 2 274 591 primo-injections et 1 898 112 personnes bénéficiant d’une vaccination complète soit au total 4 009 459 injections effectuées.

Au 25 juillet, 62,8 % des Normands ont reçu au moins une dose et 52,2% Normands sont complètement vaccinés. La Normandie fortement mobilisée se positionne toujours à la 2ème place des régions en termes de primo-injections et de vaccination complète, se réjouit l'ARS.

Ce jour, plus de 11 000 créneaux sont toujours disponibles en centre pour permettre de se vacciner cette semaine.


         Partager Partager