Covid-19 : Le taux d’incidence est en baisse mais « reste à un niveau très élevé » en Normandie


Mardi 2 Février 2021



Illustration @Adobe
Illustration @Adobe
Dans son dernier point de situation sur le Covid-19, publié ce soir, mardi 2 février, l’Agence régionale de santé (Ars) de Normandie constate, après un mois d'augmentation, un recul du taux d'incidence en Normandie, « tout en restant à un niveau très élevé au-dessus du seuil d’alerte ». Il est de 171,3 soit une diminution de + 18 points en une semaine (depuis le 26 janvier).

Les départements de la Manche et de la Seine-Maritime présentent également un taux d'incidence en baisse par rapport à la semaine précédente mais ils continuent d’observer les taux les plus importants de la région.


Chez les plus de 65 ans, le taux de positivé reste le plus élevé dans la Manche avec plus de 221,9 cas pour 100 000 habitants. Le nombre de reproduction effectif (RO), qui correspond au nombre moyen de personnes qu’un malade va contaminer, reste au-dessus du seuil de vigilance à 1,07.

151 foyers de contamination


Dans le même temps, le nombre de foyers de contamination (clusters) en cours d’investigation demeure élevé avec 151 cas, souligne l’ARS de Normandie. Les Ehpad sont les plus touchés avec 64 cas, devant les établissements de santé (31 cas) et les établissements scolaires et universitaires (23 cas dont 12 dans la Manche).

Depuis le début de l’épidémie, 2616 personnes sont décédées du Covid-19 en Normandie, dont 1932 depuis le 1er septembre.

Les hospitalisations en hausse

Les chiffres de l'activité hospitalière continuent d’augmenter (hospitalisations conventionnelles et réanimations) : 1385 personnes sont à ce jour hospitalisées pour Covid-19 dont 118 en réanimation (contre 1 349 hospitalisations et 115 réanimations le 28 janvier).













 
Suivez infoNormandie