Covid-19 : 315 lits de réanimation bientôt disponibles en Normandie pour faire face à la deuxième vague


Mardi 20 Octobre 2020

Les hôpitaux normands se préparent à une deuxième vague. Quarante-quatre lits de réanimation supplémentaires seront activés d'ici le 3 novembre, portant leur nombre à 315. Quatre-vingt deux sont occupés à ce jour



Le nombre de lits disponibles en réanimation va passer de 271 aujourd'hui à 315 d'ici le 3 novembre, annonce soir l'Agence régionale de santé - Illustration © iStockphoto
Le nombre de lits disponibles en réanimation va passer de 271 aujourd'hui à 315 d'ici le 3 novembre, annonce soir l'Agence régionale de santé - Illustration © iStockphoto
Les indicateurs de suivi épidémiologique montrent une forte recrudescence de la circulation du virus dans les cinq départements de Normandie. Les hôpitaux de la région se préparent à la deuxième vague et renforcent leur capacité en lits de réanimation.

Les chiffres publiés ce mardi soir par l'Agence régionale de santé (ARS) confirment l’intensification de la circulation du virus. Le taux d’incidence augmente fortement : le nombre de tests positifs pour 100 000 habitants atteint 180,14 (vendredi dernier, il était de 152,75), ce qui témoigne d’une circulation virale importante.

 Le taux de positivité des tests effectués dépasse le seuil d’alerte et poursuit sa progression. Il est de 12,53% (il était de 11,92% vendredi).

De même, on constate une forte progression des hospitalisations : 523 personnes porteuses confirmées du Covid-19 ont été admises en milieu hospitalier, dont 82 en réanimation (elles étaient 433 vendredi 16 octobre).

Enfin, 95 foyers sont toujours en cours d’investigation par l’ARS en Normandie : 41 en Seine-Maritime, 19 dans le Calvados, 14 dans l'Eure, 12 dans la Manche et 9 dans l'Orne. Vingt de ces foyers sont constatés dans les établissements de santé, dix-huit dans le milieu professionnel, neuf en milieu scolaire et universitaire et huit dans la sphère privée. 

Les chiffres clés en Normandie au 20 octobre


En Normandie, le système de santé se prépare et la montée en charge progressive des capacités régionales de réanimation a commencé : 271 lits sont activés aujourd’hui et il y en aura 315 le 3 novembre, indique l'Agence régionale de santé. .

Cette montée en charge progressive est organisée par palier de 15 jours. 


Les chiffres clés en France au 20 octobre
















 
Suivez infoNormandie