Coronavirus : une légère baisse du taux d'incidence est constatée en Normandie


Mardi 29 Décembre 2020

Alors que le lancement de la vaccination contre la Covid-19 débutera le 4 janvier en Normandie, les derniers chiffres publiés, ce mardi soir, par l'Agence régionale de santé (ARS) font état d'une légère baisse du taux d'incidence



En Normandie, une légère baisse du taux d’incidence est observée. Il atteint 95,6 pour 100 000 habitants contre 105,04 la veille de Noël Le nombre de personnes hospitalisées, porteuses de la Covid-19, reste constant, avec 1123 personnes hospitalisées au 28 décembre. Il était de 1146 le 23 décembre, dont 90 en réanimation.

« La pression épidémique est toujours élevée sur le système hospitalier. En cette période de fêtes de fin d’année, la vigilance reste donc plus que jamais de mise », souligne l’ARS.

Les chiffres clés au mardi 29 décembre

Document ©ARS Normandie
Document ©ARS Normandie

Où sont les foyers de contamination

La Normandie compte à ce jour, mardi 29 décembre, 69 foyers de contamination (clusters*) en cours d’investigation par l’ARS.  * Un cluster est le fait d’identifier au moins 3 cas confirmés ou probables, dans une période de 7 jours, et qui appartiennent à une même communauté ou ont participé à un même rassemblement.  Document ©ARS de Normandie
La Normandie compte à ce jour, mardi 29 décembre, 69 foyers de contamination (clusters*) en cours d’investigation par l’ARS. * Un cluster est le fait d’identifier au moins 3 cas confirmés ou probables, dans une période de 7 jours, et qui appartiennent à une même communauté ou ont participé à un même rassemblement. Document ©ARS de Normandie

Campagne de vaccination en Normandie : lancement prévu le 4 janvier

La phase pilote devrait se dérouler jusqu’au 17 janvier avant de s’étendre à l’ensemble des EHPAD et USLD de la région à partir du 18 janvier - illustration © iStock
La phase pilote devrait se dérouler jusqu’au 17 janvier avant de s’étendre à l’ensemble des EHPAD et USLD de la région à partir du 18 janvier - illustration © iStock
La campagne de vaccination nationale a démarré en France. « Le vaccin est l’un des moyens de faire face au virus de la Covid-19, il constitue une véritable source d’espoir », martèlent les autorités sanitaires.

En Normandie, une phase de lancement de cette première étape débutera la semaine du 4 janvier. Pour le lancement de cette phase, une quinzaine d’établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) ou d’unités de soins de longue durée (USLD) de statut public ou privé et répartis sur l’ensemble de la région, volontaires, en capacité de réaliser les consultations pré vaccinales et disposant (pour les EHPAD) d’un médecin coordonnateur, sont en cours d’identification par l’Agence régionale de santé.

Cette phase pilote devrait se dérouler jusqu’au 17 janvier avant de s’étendre à l’ensemble des EHPAD et USLD de la région à partir du 18 janvier. Les établissements seront approvisionnés en vaccins tout au long de cette première étape qui durera 6 à 8 semaines, le vaccin nécessitant l’administration d’une deuxième dose 21 jours après la première injection.


Pour rappel, la campagne de vaccination nationale se déroule en trois grandes étapes. La première étape concerne les personnes âgées résidant en établissements (notamment en EHPAD ou USLD ), ainsi que les professionnels y exerçant et présentant un risque élevé de développer une forme grave de la Covid-19 (plus de 65 ans et/ou pathologies).











 
Suivez infoNormandie