Coronavirus : un 10e mort, un homme de 83 ans, et 49 nouveaux cas en Normandie en 24 heures


Publié le 23/03/2020 à 18:25

La Normandie compte désormais 511 personnes atteintes du coronavirus, dont dix sont décédées. Entre hier et aujourd'hui, 49 nouveaux cas ont été enregistrés, dont 25 pour la seule Seine-Maritime



illustration © Pixabay
illustration © Pixabay
Un homme de 83 ans porteur du coronavirus est décédé en Seine-Maritime. C'est la 10ème victime en Normandie depuis le début de l’épidémie (9 hommes et 1 femme, avec un âge médian de 80 ans).

A ce jour, et depuis le 24 février, 511 personnes ont été testées positives au Covid-19* en Normandie, rappelle l'Agence régionale de sante (ARS). 49 nouveaux cas** ont été confirmés entre hier (dimanche) et aujourd"hui.

La Seine-Maritime enregistre à elle seule 25 nouveaux cas ces dernières 24 heures, ce qui porte à 195 le nombre de malades depuis le 24 février.

Des nouveaux cas sont également confirmés dans la Manche (10), le Calvados (1), l'Eure (9), l'Orne (4)

146 personnes sont actuellement hospitalisées, soit 20 de plus qu'hier : 20 dans la Manche, 23 dans le Calvados, 82 en Seine-Maritime, 15 dans l’Eure et 6 dans l’Orne.

(** résultats partiels  pour la journée du 23 mars : les données issues des laboratoires d’analyses seront consolidées lors du point de situation de demain).

 


Situation épidémiologique en Normandie

Depuis le 19 mars 2020, le Calvados est considéré comme zone à risque (circulation virale importante) vis-à-vis du Covid-19. Depuis le 21 mars,  au regard du nombre de cas l’Eure, la Manche et la Seine-Maritime sont également considérées comme zones à risque.

Afin de limiter la propagation du virus, l’ARS rappelle le nécessaire respect des mesures de confinement.

Pour rappel, le nombre de cas comptabilisés correspond aux cas confirmés via la réalisation de tests de dépistage.

Depuis le passage en stade 3, les tests de dépistage ne sont plus systématiques, mais réalisés en priorité auprès des personnes pour lesquelles la confirmation du diagnostic représente un enjeu important, notamment les personnes hospitalisées présentant des formes graves, les professionnels de santé, les premiers cas possibles en EHPAD, les femmes enceintes ou encore les donneurs d’organes.

Le nombre de cas confirmés sert désormais à guider les mesures de gestion mais ne reflète pas la réalité de la circulation du virus sur le territoire.

Les cas dans le monde au 23 mars









           
















Retrouvez ici les résultats définitifs du 1er tour des élections municipales dans l'Eure commune par commune (cliquer sur la photo)

AGENDA






Suivez-nous sur Facebook