Coronavirus : les dernières heures avant le confinement


Publié le 17/03/2020 à 12:37

Les habitants ont profité des dernières heures avant le confinement total pour se ruer dans les magasins autorisés à rester ouverts. Depuis 12 heures, ce mardi 17 mars, ils doivent montrer patte blanche et présenter une attestation de déplacement dérogatoire ou professionnelle aux forces de l'ordre



La peur de manquer : il  y avait encore beaucoup de monde à attendre son tour ce mardi matin, peu avant 12 heures, devant les magasins d'alimentation. Ici, à Pacy-sur-Eure - Photo © infoNormandie
La peur de manquer : il y avait encore beaucoup de monde à attendre son tour ce mardi matin, peu avant 12 heures, devant les magasins d'alimentation. Ici, à Pacy-sur-Eure - Photo © infoNormandie
Le dispositif de confinement chez soi est en place pour au moins quinze jours. Les habitants ont profité de ces dernières heures, ce mardi matin, pour s'approvisionner dans les magasins autorisés à rester ouvert : hypermarchés, supermarchés, magasins d'alimentation, boulangerie, boucherie, tabac et bien sûr pharmacie.

Ils peuvent se rendre également à leur travail, chez leur médecin, sortir leurs animaux et pratiquer une activité sportive. Seule contrainte : être en mesure de présenter une "attestation de déplacement dérogatoire". Ce document est téléchargeable sur le site du ministère de l'Intérieur. Cette attestation sur l'honneur peut aussi être rédigée à la main sur papier libre. 



A Rouen, les services de police vont contrôler nuit et jour les déplacements de tous les usagers : automobilistes, cyclistes, motards, piétons  - Photo © DDSP76
A Rouen, les services de police vont contrôler nuit et jour les déplacements de tous les usagers : automobilistes, cyclistes, motards, piétons - Photo © DDSP76
Ceux qui ne respecteraient pas les règles encourent une amende de 38€ qui pourrait être portée dès demain à 135€. 

100 000 policiers et gendarmes sont mobilisés, a annoncé lundi soir le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner. La mission des forces de l'ordre est de s'assurer que les mesures qui accompagnent ce confinement sont bien respectées.

En Seine-Maritime, la direction départementale de la sécurité publique (DDSP) a déployé des moyens pour effectuer des contrôles fixes et mobiles. Au Havre, une quinzaine de points de contrôle a été installée. Sept à Rouen. Des contrôles sont également effectués dans les autres zones police de l'agglomération d'Elbeuf, Dieppe, Fécamp, Bolbec-Lillebonne. 

Idem pour ce qui est de la gendarmerie.









           
















Retrouvez ici les résultats définitifs du 1er tour des élections municipales dans l'Eure commune par commune (cliquer sur la photo)

AGENDA






Suivez-nous sur Facebook