CRISE SANITAIRE


Coronavirus : deux nouveaux décès au centre hospitalier d'Elbeuf (Seine-Maritime)



Publié le Mercredi 18 Mars 2020 à 17:44


Deux hommes de 65 et 75 ans, atteints du Covid19, sont décédés au centre hospitalier d'Elbeuf-Louviers, annonce l'Agence régionale de santé de Normandie. Ce qui porte à trois le nombre de décès en Normandie



Deux hommes sont décédés, victimes du Covid-19, à l'hôpital d'Elbeuf - Illustration © iStockphoto
Deux hommes sont décédés, victimes du Covid-19, à l'hôpital d'Elbeuf - Illustration © iStockphoto
Deux personnes porteuses du coronavirus Covid-19 sont décédées au centre hospitalier intercommunal d’Elbeuf-Louviers, annonce ce mercredi soir l'Agence régionale de santé (ARS) de Normandie.

Il s’agit de deux hommes âgés respectivement de 75 et 65 ans. L’un d’entre eux présentait des facteurs de risque importants. Le nombre total de décès depuis le début de l’épidémie est de trois en Normandie. Le 6 mars, un homme de 86 ans est décédé à l'hôpital d'Elbeuf.

Le bilan des personnes contaminées, depuis le vendredi 28 février, fait état de 208 personnes testées positives au COVID-19 en Normandie, dont 34 nouveaux cas depuis hier mardi :

• 42 cas dans la Manche, dont 10 nouveaux cas
• 71 cas dans le Calvados, dont 5 nouveaux cas
• 57 cas en Seine-Maritime, dont 18 nouveaux cas
• 29 cas dans l’Eure, aucun nouveau cas
• 9 cas dans l’Orne, dont 1 nouveau cas

Parmi elles, trois personnes sont donc décédées.

A ce jour en Normandie, 45 personnes hospitalisées ont été recensées par le nouveau système de surveillance*.

* La surveillance du Covid-19 s’est modifiée au cours des différentes phases de l’évolution de l’épidémie. Aux stades précoces, la confirmation biologique était systématique pour les cas possibles et à l’issue de ce test soit le cas était exclu soit confirmé. Le nombre de cas confirmés reflétait de façon fiable l’évolution de l’épidémie dans le temps et l’identification de zones de circulation virale était possible.

 Depuis le passage en phase épidémique, cette confirmation n’est plus systématique, explique l'ARS.
« Les recommandations sont maintenant de réaliser un prélèvement à visée diagnostique uniquement pour certaines catégories de patients présentant des symptômes évocateurs du COVID-19 (personnes fragiles, personnes hospitalisées, professionnels de santé). Tester tous les patients présentant des symptômes conduirait à saturer la filière de dépistage alors que pour les cas graves et les structures collectives de personnes fragiles, le dépistage permet de prendre des mesures immédiates ».
Le nombre de cas confirmés sert désormais à guider les mesures de gestion mais ne reflète pas la réalité de la circulation du virus sur le territoire : il existe des cas probables de Covid-19 détectés par le médecin traitant, la plateforme 116 117 ou le Samu. Ces cas ne sont pas recensés individuellement, tiennent à préciser les autorités sanitaires.

 Un numéro, le 116 117 

 


Les recommandations à observer strictement

Face aux infections, il existe des gestes « barrières » simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage :

- Se laver les mains très régulièrement

- Tousser ou éternuer dans son coude

- Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades

- Utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter

- Recourir systématiquement au télétravail lorsque c’est adapté

- Limiter ses déplacements au strict nécessaire

- Respecter une distance d’un mètre minimum avec toute autre personne

- Limiter les contacts avec les personnes vulnérables (personnes âgées de plus de 70 ans, immunodéprimées ou atteintes de maladies chroniques) 








           






















Retrouvez ici les résultats définitifs du 1er tour des élections municipales dans l'Eure commune par commune (cliquer sur la photo)

AGENDA






Suivez-nous sur Facebook