Coronavirus : 97 personnes infectées dont 11 hospitalisées en Normandie


Publié le 13/03/2020 à 21:25

29 nouveaux cas ont été recensés en Normandie ces dernières 24 heures. Retrouvez ici toutes les mesures prises par le gouvernement pour ralentir la contamination liée au Covid-19



29 nouveaux cas ont été confirmés ces dernières 24 heures en Normandie - illustration @ iStockphoto
29 nouveaux cas ont été confirmés ces dernières 24 heures en Normandie - illustration @ iStockphoto
Comme elle le fait chaque jour en début de soirée, l’Agence régionale de santé de Normandie publie le nombre (évolutif) de cas de contamination lié au coronavirus. Ainsi, depuis le vendredi 28 février, 97 personnes ont été testées positives au Covid-19 dans les cinq départements normands, dont 29 ces dernières 24 heures.

C’est le département du Calvados qui est le plus touché avec 32 cas confirmés dont 12 nouveaux diagnostiqués ce vendredi. L’Eure en compte désormais 22 (5 nouveaux cas), la Seine-Maritime 21 (2 nouveaux cas), la Manche 20 (10 nouveaux cas) et l’Orne 2 cas.

Sur l’ensemble des personnes infectées, onze font l’objet d’une hospitalisation : trois dans le Calvados, un dans la Manche, deux dans la Seine-Maritime, quatre dans l’Eure et un dans l’Orne.

Quatre-vingt cinq personnes sont prises en charge à domicile.

Un homme de 86 ans, atteint du Covid-19 est décédé le 6 mars au centre hospitalier d’Elbeuf.

Mesures particulières à Biéville-Beuville

L’apparition de cas groupés de personnes (cluster) testées positivement a été confirmée dans le Calvados, le 11 mars, sur la commune de Biéville-Beuville.

Les mesures mises en place par arrêté préfectoral sont toujours d’actualité, et notamment la limitation des rassemblements à 50 personnes maximum et la fermeture d’établissements recevant du public, en particulier les écoles.


Restrictions : ce qu’il faut savoir

Les récentes évolutions épidémiologiques liées au Covid-19 imposent la pleine mobilisation du système de santé. Pour freiner davantage encore la progression de l’épidémie, le stade 2 est renforcé dans l’ensemble du pays, rappelle l’Agence régionale de santé de Normandie.

Ainsi des mesures de restrictions supplémentaires ont été prises :

• Fermeture des crèches, écoles, collèges, lycées et universités jusqu’à nouvel ordre, et mise en place d’un service de garde, région par région, pour les personnels qui sont indispensables à la gestion de la crise sanitaire.

• Incitation à recourir au télétravail, et à limiter ses déplacements ainsi que les rassemblements, sauf ceux essentiels à la
vie sociale et démocratique.

• Il est conseillé aux personnes le plus vulnérables de rester autant que possible à leur domicile, et de limiter au maximum
les contacts avec l’extérieur (y compris leurs proches).

Hôpitaux : le plan blanc activé

Les hôpitaux se tiennent prêts à accueillir un afflux de malades - illustration @iStockphoto
Les hôpitaux se tiennent prêts à accueillir un afflux de malades - illustration @iStockphoto
Afin de se préparer à faire face à un flux de malades plus important et d’organiser leur prise en charge, le plan blanc des établissements de santé a été activé partout en France, y compris en Normandie.

Le plan blanc est un dispositif de crise au sein des hôpitaux, leur permettant de mobiliser immédiatement toutes les ressources nécessaires, humaines et matérielles, pour faire face à une situation sanitaire exceptionnelle. Une cellule de crise est constituée au sein de chaque établissement.


Il a également été décidé de reporter les soins non essentiels et non urgents à l'hôpital (public et privé), c'est à dire les opérations, interventions et consultations dont le report n’entraine pas de perte de chance pour les patients.

Protéger les personnes vulnérables

Le Gouvernement a décidé de renforcer les restrictions de visite dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées.

Dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) et les unités de soins de longue durée (USLD), l’intégralité des visites de personnes extérieures à l’établissement est suspendue.
Dans les résidences autonomie, les visites sont fortement déconseillées.

Des exceptions pourront être décidées pour des cas déterminés par le directeur d’établissement, sur la base des préconisations locales délivrées par l’agence régionale de santé et la préfecture.

Dans ce cadre, toutes les mesures seront prises au sein des établissements pour que les proches des personnes âgées concernées puissent être informées très étroitement de l’évolution de la situation et puissent maintenir un lien étroit avec elles, par tout autre moyen que les visites.

Cette mesure exceptionnelle, rendue nécessaire par une situation sanitaire exceptionnelle, sera levée dès que la situation le permettra.




MOTS CLES : ARS, Coronavirus, Normandie




           

















Retrouvez ici les résultats définitifs du 1er tour des élections municipales dans l'Eure commune par commune (cliquer sur la photo)

AGENDA






Suivez-nous sur Facebook