Une plantation de cannabis détectée par la caméra thermique de l'hélico des gendarmes !


Jeudi 3 Octobre 2013 à 19:12 l Actualisé Jeudi 3 Octobre 2013 - 23:50



Certains plants de cannabis atteignaient près de deux mètres de haut (Photo d'illustration)
Certains plants de cannabis atteignaient près de deux mètres de haut (Photo d'illustration)
EURE. Qui l'eût cru ? Une plantation d'arbres de cannabis a été découverte grâce à la caméra thermique embarquée dans l'hélicoptère de la gendarmerie !

C'était à l'occasion d'une mission de surveillance organisée le mois dernier dans le cadre de la lutte contre les cambriolages dans le secteur d'Amfreville-la-Campagne et du Neubourg, que les gendarmes à bord de l'appareil ont remarqué ces plants servant à produire des stupéfiants. Il y  en avait une trentaine dans un coin de jardin d'une propriété d'Amfreville-la-Campagne, dont certains atteignaient près de deux mètres de haut. Ils ne se voyaient pas de la rue mais on les observait très bien depuis le ciel, selon une source proche de l'enquête.


La caméra thermique embarquée dans l'hélicoptère de la section aérienne de la gendarmerie a été d'une grande utilité pour l'équipage de l''appareil (Photo d'illustration)
La caméra thermique embarquée dans l'hélicoptère de la section aérienne de la gendarmerie a été d'une grande utilité pour l'équipage de l''appareil (Photo d'illustration)
Interpellé chez lui jeudi matin

Après quelques séances de repérage des lieux,  ce jeudi matin 3 octobre donc, les gendarmes d'Amfreville-la-Campagne et ceux de la brigade de recherches de Louviers, assistés du Peloton d'intervention et de surveillance (PSIG) de la gendarmerie, se sont présentés au domicile du propriétaire de la maison.

L'homme, âgé de 31 ans, a été immédiatement interpellé et sa demeure perquisitionnée. Les gendarmes ont découvert, en plus de la trentaine de plants de cannabis, tout le matériel nécessaire à la culture de cette drogue. Le tout a été saisi ainsi que 5 kilos de feuilles séchées destinés à être transformés à des fins probablement "commerciales".

Le suspect a été placé en garde à vue à la brigade d'Amfreville-la-Campagne. Son audition devrait permettre aux enquêteurs de déterminer depuis combien de temps il produisait du cannabis et s'il en faisait un trafic. 









Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com