Yvelines : extorsions sous la menace d’un couteau dans le RER A, cinq suspects interpellés



infoYvelines
Publié le Lundi 5 Octobre à 09:21


Ils ont entre 16 et 19 ans : cinq individus, soupçonnés de deux vols aggravés le même soir, ont été placés en garde à vue au commissariat de Saint-Germain-en-Laye


La mise en place d’une surveillance après la première agression a permis d’interpeller les auteurs - Illustration © iStockphoto
La mise en place d’une surveillance après la première agression a permis d’interpeller les auteurs - Illustration © iStockphoto
Les auteurs présumés de deux extorsions aggravées dans deux gares SNCF des Yvelines ont été interpellés. Ils sont âgés entre 16 et 19 ans.

Les faits dont ils sont soupçonnés se sont déroulés ce dimanche 4 octobre en fin de journée. D’abord, vers 18 heures, dans le RER A entre Rueil-Malmaison et Chatou. Deux individus s’en prennent à un jeune voyageur de 17 ans et le menace avec un couteau. Ils le contraignent alors de leur remettre sa sacoche qui contient un téléphone portable.

Arrivés en gare de Chatou, les voleurs prennent la fuite avec leur butin. Bien que rapidement sur place les policiers ne parviennent pas à les retrouver.

Interpellés après une autre agression

A la suite de ces faits, la RATP décide de mettre en place une surveillance renforcée dans le RER A. La mesure ne va pas tarder à porter ses fruits.

Vers 21h30, des agents du Groupe de protection et de sécurité des réseaux (GPSR) interpellent, en gare de Saint-Germain-en-Laye, cinq individus, âgés entre 16 et 19 ans, auteurs de faits similaires (vol et extorsion aggravés) sur la même ligne à l’encontre d’une personne de 28 ans.

Deux d’entre eux sont formellement identifiés comme étant les auteurs du vol aggravé de Chatou. Lors de la palpation de sécurité, ils seront d’ailleurs confondus par les objets dérobés lors des deux vols. Ils ont été placés en garde à vue au commissariat de Saint-Germain-en-Laye.






















Météo Versailles France Versailles prévisions météo






Suivez-nous sur Facebook