Il voulait aller en prison pour ne pas commettre un meurtre



Publié le 10/11/2013 à 12:51



BEAUMONT-LE-ROGER (Eure) - Un homme de 34 ans a raté son coup ! Au lieu d'aller en prison, il se retrouve interné d'office à l'hôpital psychiatrique de Navarre à Evreux. 

Les faits dont il s'est rendu coupable ne sont pas d'une extrême gravité. Jeudi 7 novembre, vers 20 heures, l'homme, au volant de sa voiture, percute volontairement semble-t-il l'arrière d'un véhicule qui est arrêté à un feu rouge, à Beaumont-le-Roger.


Cellule de dégrisement et hôpital psychiatrique

La conductrice, légèrement blessée, lui demande alors de bien vouloir établir un constat amiable. Mais l'automobiliste, en état d'ébriété, refuse catégoriquement arguant ne pas posséder de permis de conduire. Il lui explique aussi une chose invraisemblable : il veut se faire arrêter par les gendarmes pour aller en prison et l'empêcher ainsi de "tuer le nouveau compagnon de son ex-compagne" !

Des propos qui ont interpellé les gendarmes qui ont placé l'automobiliste en cellule de dégrisement puis en garde à vue afin d'éclaircir tout ça. Finalement, une mesure d'hospitalisation a été prise à l'encontre du conducteur.












Le live
le 13/10/2019

Un pavillon embrasé à Boos (Seine-Maritime), deux personnes intoxiquées

Deux des trois occupants d'un pavillon ont été transportés au CHU de Rouen, légèrement intoxiqués dans l'incendie de leur pavillon square des...

le 11/10/2019

Feu de transformateur sur la zone portuaire du Havre

Plusieurs entreprises de la zone portuaire du Havre à Rogerville (Seine-Maritime) ont été privées d'électricité ce vendredi matin, à partir de 9...








AGENDA









Suivez-nous sur Facebook