En Seine-Maritime, bas les masques dans les écoles et sur les marchés dès lundi 4 octobre


La mesure entre en application ce lundi 4 octobre en Seine-Maritime : les écoliers de 6 à 11 ans sont libérés de l'obligation de porter un masque. Il en est de même sur les marchés. La jauge est également levée dans les discothèques et concerts debout. Explications



Par infoNormandie - Dimanche 3 Octobre 2021 à 08:59


Les écoliers entre 6 et 11 ans n'auront plus besoin de porter de masque dès ce lundi 4 octobre en Seine-Maritime - Illustration © Adobe Stock
Les écoliers entre 6 et 11 ans n'auront plus besoin de porter de masque dès ce lundi 4 octobre en Seine-Maritime - Illustration © Adobe Stock
Le port du masque dans les écoles pour les enfants âgés entre 6 et 11 ans ne sera plus obligatoire à compter de ce lundi 4 octobre, en Seine-Maritime. De même, la jauge instaurée pour les concerts debout, dans les discothèques et les bars dansants sera levée. 

La décision a été prise par le préfet de Seine-Maritime afin de tenir compte de l'évolution favorable des indicateurs de circulation du virus dans le département.

► La Seine-Maritime en dessous du seuil d'alerte

« Après plusieurs semaines de forte baisse, le taux d’incidence se stabilise désormais en Seine-Maritime en dessous du seuil d’alerte. Au 30 septembre 2021, il s’établit ainsi à hauteur de 37,4 nouveaux cas pour 100 000 habitants ».

« À cet indicateur favorable s’ajoute le fait qu’au 26 septembre 2021, 82,9 % de la population seinomarine éligible était couverte par le schéma vaccinal complet, soit un taux parmi les plus élevés de France »
,
justifie le préfet, Pierre-André Durand.

► Continuer à appliquer les gestes barrières

Pour la même raison, la décision a été prise également de lever l'arrêté préfectoral du 20 juillet 2021 qui impose le port du masque sur les marchés, aux abords des gares, stations, arrêts de bus et établissements scolaires.

Pour autant, le représentant de l'Etat appelle les habitants à maintenir leur vigilance et à continuer à appliquer les mesures et gestes barrières au quotidien, particulièrement dans les espaces clos où les obligations de port du masque, comme celles relatives au passe sanitaire pour les établissements qui y sont soumis, sont maintenues.