Darnétal : il conduisait en état d'ivresse avec un permis annulé ...pour alcoolémie



Mis en ligne le Lundi 16 Juin 2014 à 14:53



SEINE-MARITIME. Un automobiliste de 35 ans, originaire de Sotteville-lès-Rouen, a passé le week-end en garde à vue à l'hôtel de police de Rouen. Il a été interpellé dans la nuit de vendredi à samedi 14 juin par une patrouille de la brigade anti-criminalité (BAC), après une courte course-poursuite dans les rues de Darnétal.

Un peu avant 1h30, les policiers en civil voient débouler à toute allure une Peugeot Partner. Le véhicule arrive par la rue Sadi Carnot à Darnétal et grille le stop, au moment où survient une voiture banalisée de la BAC. Celle-ci doit faire un écart pour ne pas être percutée de plein fouet.

A cet instant, les fonctionnaires font demi tour, actionnent leur klaxon deux tons et le gyrophare, puis se lancent à la poursuite de la Peugeot qui se dirige vers la rue des Belges. Le fuyard finit par s'arrêter en travers de la route. Il est très fortement alcoolisé et tient "à peine debout" selon les policiers qui constatent que le permis de conduire du conducteur a été annulé.

Ramené à l'hôtel de police, le Sottevillais a d'abord été placé en dégrisement (il a été dépisté avec un taux d'alcoolémie de 1,62 g par litre de sang) avant de se voir notifier, en fin de nuit, son placement en garde à vue pour défaut de permis, conduite sous l'emprise d'un état alcoolique  en état de récidive, mise en danger de la vie d'autrui. Les policiers, copieusement insultés, n'ont pas dressé à son encontre de procédure pour outrages sur agent de la force publique.

Le Peugeot Partner a été emmené à la fourrière. 


        

















CRISE SANITAIRE

Covid-19. Taux d’incidence, pression hospitalière, vaccinations : les chiffres en Normandie

Le taux d’incidence a augmenté de 17% en une semaine. Le nombre des hospitalisations et des admissions en réanimation continue de croître