Publicité.



Violences : la tension monte dans le quartier du Val Fourré à Mantes-la-Jolie


Publié le Mardi 21 Juillet 2015 à 10:56 l Actualisé le 21/07 - 13:52


Des renforts sont mobilisés chaque nuit pour sécuriser le quartier du Val Fourré (Photo d'uillustration)
Des renforts sont mobilisés chaque nuit pour sécuriser le quartier du Val Fourré (Photo d'uillustration)
La tension est montée d'un cran dans le quartier du Val Fourré à Mantes-la-Jolie (Yvelines). Nuit après nuit, depuis plus d'une semaine, la zone de sécurité prioritaire (ZSP) connait des violences urbaines à répétition. Deux suspects ont été interpellés cette nuit, dont un adolescent d'à peine 14 ans.
>>Lire aussi : Pompiers et policiers pris pour cibles : encore une nuit de violences urbaines à Mantes-la-Jolie 
Les auteurs, très jeunes dans la plupart des cas, s'en prennent en premier lieu aux forces de l'ordre, parfois aux sapeurs-pompiers qui sont appelés à intervenir pour des feux de détritus, poubelles et de voitures. Jet de projectiles, cocktail Molotov, guet-apens ... les policiers sont la cible privilégiée des émeutiers. 

Cette nuit de lundi à mardi le Val Fourré a été de nouveau le théâtre de violences urbaines. Les hositlités ont commencé à 23 heures, rue Jean-Honoré Fragonard. Une patrouille de la brigade spécialisée de terrain (BST) a été prise à partie par une vingtaine d'individus, soupçonnés d'avoir jeté des projectiles sur le véhicule de police qui a été endommagé par un impact.

Vers minuit et demi, une patrouille de la brigade anti-criminalité (BAC) des Mureaux effectuant un passage rue Nungesser et Coli, a été également victime de projectiles lancés par un groupe d’une vingtaine d’individus. Un cocktail Molotov lancé sur le véhicule de police a atteri au niveau d'une roue, qui s'est enflammée).

Des renforts sont intervenus immédiatement pour sécuriser le quartier. L'auteur du jet de l'engin incendiaire, a été interpellé il s'agit d'un jeune du quartier âgé d'à peine 14 ans. 

Quelques minutes plus tard, rue Laurencin, quatre engins incendiaires sont encore balancés depuis le toit d'un immeuble sur des policiers patrouillant à pied. Pas de blessé. 

A 1 heure, rue du Docteur Broussais, des escadrons de la gendarmerie et des équipages de police seront victimes à leur tour de jets de projectiles. La brigade anti-criminalité a aperçu trois jeunes âgés de 12 à 15 ans ramassant des cailloux au sol. Ces derniers prennent la fuite et se réfugient vers un groupe d’une vingtaine d’individus. Le groupe, alors paisible à l’arrivée des forces de l’ordre, devient hostile et veut empêcher l’intervention des forces de l'ordre.

Les hommes de la BAC procèdent à l’interpellation d’un suspect auteur d’une rébellion et d’incitation à la rébellion. Un attroupement se forme pour tenter d'empêcher l’interpellation, mais l'arrivée de renforts met en fuite les assaillants. L'individu interpellé est un homme de 30 ans, originaire de Mantes-la-Jolie.
 





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE