Publicité.



Mouvement des surveillants au centre de détention de Val-de-Reuil : "Nous n'avons pas été entendus !"


Publié le Vendredi 5 Septembre 2014 à 18:56 l Actualisé le 06/09 - 01:10


Une cinquantaine de surveillants a répondu ce vendredi matin à partir de 6h30 à l'appel des trois syndicats. Des palettes de bois et des pneus ont été brûlés devant l'en trée du cen tyre de détention (Photo DR)
Une cinquantaine de surveillants a répondu ce vendredi matin à partir de 6h30 à l'appel des trois syndicats. Des palettes de bois et des pneus ont été brûlés devant l'en trée du cen tyre de détention (Photo DR)
Les surveillants du centre de détention des Vignettes à Val-de-Reuil, dont une cinquantaine d'entre eux s'est mobilisée, étaient déçus à l'issue de leur action de ce vendredi matin. Déçus de "n'avoir pas été entendus" par leur direction.

Pourtant toutes les conditions étaient réunies et les trois syndicats de l'établissement qui avaient lancé un mort d'ordre commun espéraient bien obtenir des réponses à leurs revendications, en particulier sur celui des effectifs (20 postes qui ne sont toujours pas remplacés). 

"Reçus comme des malpropres"
 
« La directrice a attendu 11 heures avant de prendre contact auprès des 3 syndicats présents et nous a "reçus" comme des malpropres dans le couloir en refusant catégoriquement la suppression de la volante », se désole Nicolas Bihan, secrétaire local du Syndicat  pénitentiaire des surveillants non gradés (SPS).

Une fin de non recevoir qui a quelque peu énervés les surveillants : 
« nous sommes passés à la vitesse supérieure et avons littéralement enfumé le bâtiment administratif »

Le syndicats promettent de durcir le mouvement

Le personnel administratif a été contraint d'évacuer le bâtiment « sauf notre chère directrice qui a dû s'enfermer dans son bureau avec un petit masque ! », ironise le syndicaliste, regrettant le peu de « considération qu'elle porte au personnel pénitentiaire ».
 
D'un commun accord, les trois syndicats (SNP Force Ouvrière, SPS et l'UFAP, syndicat majoritaire à Val-de-Reuil) ont donc décidé de reconduire et de durcir le mouvement dès la semaine prochaine.






EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE