Coup de filet ce matin chez les trafiquants d'armes : neuf suspects interpellés en Haute-Normandie


Mardi 18 Mars 2014 à 11:36 l Actualisé Mardi 18 Mars 2014 - 18:45



La dernière grosse saisie d'armes de guerre avait été opérée par le SRPJ de Rouen chez un collectionneur domicilié près de Rouen : 60 Kalachnikov avaient été saisies (Photo DR)
La dernière grosse saisie d'armes de guerre avait été opérée par le SRPJ de Rouen chez un collectionneur domicilié près de Rouen : 60 Kalachnikov avaient été saisies (Photo DR)
Un peu moins de soixante personnes ont été interpellées ce mardi matin, dont neuf en Haute-Normandie, dans le cadre d'une commission rogatoire d'un juge de Perpignan ((Pyrénées-Orientales) pour trafic international d'armes. Selon la, gendarmerie, trois cent cinquante militaire ont été mobilisés à partir de 6 heures. "Tous les suspects interpellés en Haute-Normandie ne sont pas placés en garde à vue", indique une source proche de l'enquête, à Rouen.

Ce sont essentiellement des collectionneurs et des personnes déjà impliquées dans ce type de trafic qui ont été interpellés, notamment dans le Languedoc-Roussillon, l'Ile-de-France et la région PACA ainsi que dans l'Eure et la Seine-Maritime, notamment dans les secteurs du Havre, Fécamp,  d'Yvetot et de Dieppe. Ils sont soupçonnés d'avoir acheté des armes de guerre et des pièces détachées via un site spécialisé sur Internet. Les enquêteurs auraient comptabilisé près de 1500 transactions illégales.

  • Lire aussi
Un trafic international d'armes démantelé en France : déjà 38 suspects en garde à vue
Une soixantaine de Kalachnikov saisies chez un curieux "marchand d'armes" près de Rouen








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com